Arcadi

Rencontres professionnelles

Les axes stratégiques des rencontres professionnelles sont l’information sur les principaux enjeux du secteur, la vision croisée avec d’autres politiques publiques et la compréhension de l’environnement sociétal. Elles permettent de porter des sujets qui renouvellent notre vision de l’action culturelle.
Découvrez les prochaines rencontres proposées par Arcadi Île-de-France et consultez la documentation sur les précédents rendez-vous.

RENCONTRES PRÉCÉDENTES

Ouverture du cycle de rencontres-débats et d’expériences singulières : Vers une “culture expérientielle” ?
Vendredi 23 juin de 14h à 17h30, École Boulle, Paris

Proposé par Arcadi Île-de-France et Pascal Le Brun-Cordier, responsable du Master Projets culturels dans l’espace public (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), directeur de l’agence Vertigo In Vivo, ce cycle de rencontres permettra d’ouvrir la réflexion sur la notion d’expérience du spectateur placée au cœur des projets artistiques actuels.

Lire la suite


Avec Catherine Blondeau, directrice du Grand T (Nantes) • Serge Saada, Culture du Cœur • Bruno Caillet, designer relationnel, membre associé de la coopérative artishoc • Gabriella Cserhati, artiste, GK - Laboratoire de recherche théâtrale • Camille Grant, chargée de production - Productions Bis • Laurent Boijeot, artiste (duo Boijeot-Renault) • Iacopo Fulgi, artiste, Tony Cliffton Circus • Christian Lalos, directeur du Théâtre de Châtillon • Ludovic Nobileau, artiste, XTNT • Pablo Georgieff, architecte paysagiste, atelier COLOCO • Étienne Delprat, architecte et doctorant, collectif YA+K • Pauline Gacon, directrice adjointe, Houdremont, scène conventionnée • Thomas Renaud, directeur, Maison des Jonglages • Manel Pons, enseignant en innovation stratégique • Catherine Blondeau : directrice Le Grand T scène conventionnée (Nantes) • Juliette Bompoint : directrice Mains d’Oeuvres (Saint-Ouen).



Événement culturel et artistique sur les « Mobilités dans la ville de demain » par les étudiants de l’École d’Urbanisme de Paris
Jeudi 11 mai de 13h à 19h, Campus de Paris Est - Cité Descartes
Dans le cadre du partenariat autour du projet « Ville du Futur », Arcadi Île-de-France et l’Ifsttar ont accompagné un groupe d’étudiants  des Masters 2 de l’École d’Urbanisme de Paris autour de la conception et de la réalisation d’un événement, qui aura lieu le 11 mai sur le campus Descartes, mêlant performances artistiques (graff, slam, danse, etc.) et conférences-débats sur la mobilité dans la ville de demain.


3ème conférence du cycle Cartographies sensibles de la ville : Cartographies alternatives et artistiques.
Cartes de pouvoir et de savoirs.
Jeudi 27 avril 2017 de 19h à 21h à la Maison de la Poésie

Nous nous déplaçons habituellement dans les métropoles avec des GPS et des plans pensés par des scientifiques, des géographes et des cartographes. Pouvons-nous mettre en défaut les représentations ou en changer les références ? Pour déplacer cette vision dominante, il est possible de solliciter d’autres cartes, qui sont dites « déviantes ».
La conférence s’ouvre aux penseurs urbains alternatifs réalisant des cartographies mentales, des plans artistiques d’une ville inventée et des cartes « auto-organisatrices », utilisant les ressources de l’intelligence artificielle. Nos invités s’interrogeront sur l’apport de ces constructions de l’art et de l’esprit.

Lire la suite

➣ Intervenants :
Françoise Bahoken, géographe et cartographe, Ifsttar
Élise Olmedo, Docteure en géographie, Laboratoire Géographie-cités (CNRS)
Thierry Payet, artiste plasticien
Emmanuel Ruben, écrivain

Revoir la rencontre

2ème conférence du cycle Cartographies sensibles de la ville :
Donner à voir l’invisible

Le 8 février 2017 à la Maison de la Poésie, Paris 

Les cartes nous montrent ce qui est invisible sur le territoire. Des scientifiques expliqueront comment, et par quels moyens, ils essayent de faire apparaître ce qui n’est pas accessible. Et les éléments qui n’apparaissent sur aucune carte tels que le bruit ou la pollution de l’air, les leur demandera-t-on ?
Écrivains et artistes tentent, eux aussi, de se réapproprier certaines zones urbaines en développant des balades littéraires, des dispositifs plastiques et des scénographies appliquées aux quartiers. Ils permettront de mieux cerner ce qu’une carte trop abstraite pourrait occulter aux yeux des promeneurs dans la cité.

Lire la suite

➣ Intervenants :
Paule-Annick Davoine, chercheuse en géomatique
Gérard Hegron, chercheur en modélisation urbaine
Myriam Lefkowitz, chorégraphe
Philippe Vasset, auteur

Revoir la rencontre
Consulter le programme

Et si on dansait en ville ?
Le 30 janvier 2017 au Théâtre de la Cité internationale, Paris 

Les métropoles contemporaines, comme les quartiers de Buenos Aires pour le tango et ceux de La Havane pour la salsa, sont-elles devenues des lieux vivants de la danse ?

Hip hop dans les halls de gare, milonga au musée, danse contemporaine sur une place publique... Que signifie cette visibilité nouvelle du corps et du mouvement dans nos rues et sur nos places ?
En présence d’Alix de Morant, auteure du texte « Et si on dansait en ville ? » dans le numéro 4 de Nectart, paru le 20 janvier 2017.

Lire la suite

➣ Intervenants :
Julie Desprairies, chorégraphe
Alix de Morant, chercheuse dans le domaine des arts vivants, spécialiste des nomadismes artistiques et de l’art en espace public
Mathias Poisson, artiste plasticien et performeur
Nadia Vadori-Gauthier, artiste, docteur en esthétique de l’Université Paris 8 et initiatrice du projet Une minute de danse par jour

Introduction : Éric Fourreau, directeur des éditions de L’Attribut et de la revue Nectart
Modération : Delphine Martincourt

Rencontre organisée par Nectart et Arcadi Île-de-France, en partenariat avec le Théâtre de la Cité internationale et le festival Faits d’Hiver.
 

L’engagement des jeunes dans la culture
Le 25 janvier 2017 au Centre Pompidou, Paris

Les jeunes se trouvent aujourd’hui face à un contexte social très fragmenté. Dans le domaine des arts et de la culture, ils s’emparent difficilement des dispositifs construits par leurs aînés mais leurs pratiques ne cessent d’augmenter et de se diversifier, notamment grâce aux nouvelles technologies.

Cette rencontre a questionné leur engouement pour ces pratiques, dont ils sont les auteurs et les acteurs. Elles apparaissent comme le lieu d’expérimentations nécessaires à leur individuation et à la construction de leur identité sociale. Leurs projets sont le signe d’un véritable engagement.
De quelle culture parle-t-on, au vu des pratiques réelles des jeunes ? Dans quelle mesure peut-on parler d’engagement ? Comment faire et comment accompagner les projets des adolescents ?

Lire la suite

Nous avons souhaité donner la parole aux adolescents afin de comprendre avec eux ce qui est en jeu et d’échanger, avec les professionnels les accompagnant, sur les conditions de réussite des projets et la manière dont les adultes peuvent intervenir. Les adolescents ont présenté des projets d’expression critique, artistique, numérique ou visuelle à leur initiative. Des intervenants issus des secteurs de la recherche, de la culture, de la jeunesse et de l’éducation populaire étaient conviés au débat.

Animation de la journée : Chantal Dahan, Injep.
Une Boîte à questions était proposée tout au long de la journée avec des adolescents accompagnés par la MJC d’Elbeuf.
Un « journal en direct » était proposé par des jeunes de l’association Jets d’encre.
La journée a fait l’objet d’une retransmission Web en direct proposée par Radio Paris 8.

Rencontre proposée par l’Injep, le Centre Pompidou et Arcadi Île-de-France.

Consulter le programme
Revoir la rencontre


1ère conférence du cycle Cartographies sensibles de la ville :
Représenter la ville autrement - Cartes d’hier, d’aujourd’hui et de demain
Le 8 décembre 2016 à la Maison de la Poésie, Paris

Comment, à travers la carte, voyons-nous la ville d’hier et d’aujourd’hui ? Comment l’artiste et le cartographe se répondent-ils ? Le numérique a envahi notre quotidien et bouscule la cartographie ; avec quelles nouvelles perceptions et visions urbaines ? Allons-nous changer nos points de vue ? Quelles créations de l’esprit cela autorise t-il ? Comment des œuvres littéraires et artistiques peuvent-elles représenter la ville autrement ?

Lire la suite

➣ Intervenants :
Bernard Bèzes, directeur adjoint de la communication et des relations institutionnelles de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) et chef de la cartothèque
Thomas Clerc, écrivain écrivain et Maître de conférences en Lettres à l’Université Paris Ouest-Nanterre-La-Défense
Héloïse Desfarges, chorégraphe et danseuse (La Débordante compagnie)
Anne Jarrigeon, anthropologue et Maître de conférences à l’École d’urbanisme de Paris

Modération : Laurent Meyer, Iffstar / Direction scientifique

Revoir la rencontre
Consulter le programme