Arcadi

Cycle Cartographies sensibles de la ville

Dans le cadre d’un partenariat réunissant l’Ifsttar, Arcadi Île-de-France et Le Motif, en lien avec le Campus Paris-Est « Ville durable », chercheurs, écrivains et artistes ont poursuivi pendant la saison 2016/17 un échange autour d’expériences artistiques et scientifiques en milieu urbain.
La cycle « Cartographies sensibles de la ville » a ainsi favorisé la rencontre entre les acteurs de l’innovation scientifique et ceux de la création littéraire et artistique.

Comment, à travers la carte, voyons-nous la ville d’hier et d’aujourd’hui ? Comment l’artiste et le cartographe se répondent-ils ? Le numérique a envahi notre quotidien et bouscule la cartographie ; avec quelles nouvelles perceptions et visions urbaines ? Allons-nous changer nos points de vue ? Quelles créations de l’esprit cela autorise t-il ? Comment des œuvres littéraires et artistiques peuvent-elles représenter la ville autrement ?

Modération des rencontres : Laurent Meyer, Iffstar / Direction scientifique




Séance 1 : Représenter la ville autrement - Cartes d’hier, d’aujourd’hui et de demain


8 décembre 2016 - Maison de la Poésie, Paris

Comment, à travers la carte, voyons-nous la ville d’hier et d’aujourd’hui ? Comment l’artiste et le cartographe se répondent-ils ? Le numérique a envahi notre quotidien et bouscule la cartographie ; avec quelles nouvelles perceptions et visions urbaines ? Allons-nous changer nos points de vue ? Quelles créations de l’esprit cela autorise t-il ? Comment des œuvres littéraires et artistiques peuvent-elles représenter la ville autrement ?

Intervenants :
• Bernard Bèzes, directeur adjoint de la communication et des relations institutionnelles de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) et chef de la cartothèque
• Thomas Clerc, écrivain écrivain et Maître de conférences en Lettres à l’Université Paris Ouest-Nanterre-La-Défense
• Héloïse Desfarges, chorégraphe et danseuse (La Débordante compagnie)
• Anne Jarrigeon, anthropologue et Maître de conférences à l’École d’urbanisme de Paris

La rencontre en vidéo
Consulter le programme

Séance 2 : Donner à voir l’invisible


8 février 2017 - Maison de la Poésie, Paris 

Les cartes nous montrent ce qui est invisible sur le territoire. Des scientifiques expliqueront comment, et par quels moyens, ils essayent de faire apparaître ce qui n’est pas accessible. Et les éléments qui n’apparaissent sur aucune carte tels que le bruit ou la pollution de l’air, les leur demandera-t-on ?
Écrivains et artistes tentent, eux aussi, de se réapproprier certaines zones urbaines en développant des balades littéraires, des dispositifs plastiques et des scénographies appliquées aux quartiers. Ils permettront de mieux cerner ce qu’une carte trop abstraite pourrait occulter aux yeux des promeneurs dans la cité.

Intervenants :
• Paule-Annick Davoine, chercheuse en géomatique
• Gérard Hegron, chercheur en modélisation urbaine
• Myriam Lefkowitz, chorégraphe
• Philippe Vasset, auteur

La rencontre en vidéo
Consulter le programme

Séance 3 : Cartographies alternatives et artistiques. Cartes de pouvoir et de savoir


Jeudi 27 avril 2017 - Maison de la Poésie, Paris

Nous nous déplaçons habituellement dans les métropoles avec des GPS et des plans pensés par des scientifiques, des géographes et des cartographes. Pouvons-nous mettre en défaut les représentations ou en changer les références ? Pour déplacer cette vision dominante, il est possible de solliciter d’autres cartes, qui sont dites « déviantes ».
La conférence s’ouvre aux penseurs urbains alternatifs réalisant des cartographies mentales, des plans artistiques d’une ville inventée et des cartes « auto-organisatrices », utilisant les ressources de l’intelligence artificielle. Nos invités s’interrogeront sur l’apport de ces constructions de l’art et de l’esprit.

Intervenants :
• Françoise Bahoken, géographe et cartographe, Ifsttar
• Élise Olmedo, Docteure en géographie, Laboratoire Géographie-cités (CNRS)
• Thierry Payet, artiste plasticien
• Emmanuel Ruben, écrivain

La rencontre en vidéo

Événement culturel et artistique sur les « Mobilités dans la ville de demain » par les étudiants de l’École d’Urbanisme de Paris


Jeudi 11 mai 2017 - Campus de Paris Est - Cité Descartes, Paris

Dans le cadre du partenariat autour du projet « Ville du Futur », Arcadi Île-de-France et l’Ifsttar ont accompagné un groupe d’étudiants  des Masters 2 de l’École d’Urbanisme de Paris autour de la conception et de la réalisation d’un événement, qui aura lieu le 11 mai sur le campus Descartes, mêlant performances artistiques (graff, slam, danse, etc.) et conférences-débats sur la mobilité dans la ville de demain.

Séance 4 : Ville écrite ou cité improvisée ?


Mardi 6 juin 2017 - Maison de la Poésie, Paris

Depuis les Cités antiques ou dans le futur Grand Paris, les urbanistes ont tenté de construire un objet urbain. Selon les usages, ils utilisent des modèles spécifiques et génériques.
Mais les citadins ont une capacité à se réapproprier différemment l’espace ainsi formaté. Comment les habitants échappent-ils à ces planifications ? Quelle sera la part de l’improvisation dans la Ville du Futur ?
Nos invités évoqueront l’influence des formes urbaines dans leurs travaux artistiques et littéraires, et celles qu’ils choisissent de donner à leur ville improvisée. Un espace créatif qui se matérialise dans l’écriture (versification ou déconstruction), le spectacle (capacité d’interprétation) et la musique (rapport à la programmation).

Intervenants :
• Benjamin Bondonneau, musicien, peintre et plasticien - École d’enseignement supérieur d’Arts
de Bordeaux
• Olivier Bonin, docteur en mathématiques et géographe, directeur adjoint du laboratoire LVMT / Ifsttar
• Raphaël Saint-Rémy, auteur de théâtre, musicien contemporain et enseignant - Conservatoires de la Ville de Paris
• Valérie Thomas, artiste de performance et présidente de la société Nez-Haut
• Hélène Vuillet, écrivain, professeure agrégée et docteur en littérature - Université Paris-Sorbonne

La rencontre en vidéo

Événement culturel et artistique sur les « Mobilités dans la ville de demain » par les étudiants de l’École d’Urbanisme de Paris


Jeudi 11 mai 2017 - Campus de Paris Est - Cité Descartes, Paris

Dans le cadre du partenariat autour du projet « Ville du Futur », Arcadi Île-de-France et l’Ifsttar ont accompagné un groupe d’étudiants  des Masters 2 de l’École d’Urbanisme de Paris autour de la conception et de la réalisation d’un événement, qui aura lieu le 11 mai sur le campus Descartes, mêlant performances artistiques (graff, slam, danse, etc.) et conférences-débats sur la mobilité dans la ville de demain.

Séance 5 : Cartes et graphies des migrations : réinventer les représentations


Mardi 13 février 2018 - Maison de la Poésie, Paris

 De tous temps, les capitales et villes (du) « monde » se sont nourries de migrations successives, plus ou moins lointaines, de brassages de populations entraînant dans leur sillage le déplacement de cultures, de techniques et d’idées scientifiques venant les irriguer, venant les enrichir.
Les cartes et graphiques de toutes sortes décrivant des mouvements migratoires permettent d’alimenter notre réflexion, de servir de terreau à nos représentations de la cité du futur.
La cartographie sensible, par le biais de l’écrit, du corps ou du geste, permet aux personnes qui la pratiquent de réinventer leur rapport à la ville. En la dessinant, on l’apprivoise, et la carte devient lieu de refuge. La cartographie pour communiquer et reconfigurer des rapports à l’espace, pour créer un refuge temporaire…
La description d’un voyage peut-elle se limiter à la mise en relation d’un point de départ et d’arrivée ? La cartographie des migrations est-elle réductible à la seule description d’un flux collectif, dans une logique de régulation urbaine d’un mouvement planétaire ?

Intervenants :
• Cyrille Hanappe, enseignant à Paris-Belleville, École nationale supérieure d’architecture et maître-assistant en théorie et pratique de la conception architecturale (TPCAU)
• Sarah Mekdjian, enseignante-chercheure, département de géographie sociale, Université Grenoble Alpes et au laboratoire Pacte, équipe justice sociale
• Marie Moreau, réalisatrice et artiste-exploratrice
• Judith Perrignon, journaliste et écrivaine

➣ La rencontre en vidéo ( à venir)