Arcadi

Actualités

« Qui sommes-nous ? », l’exposition photographique arrive en Île-de-France

Passeurs d’images

Après un passage remarqué à Sao Paulo, l’exposition créée dans le cadre de l’Année de la France au Brésil (2009) par la Région Île-de-France, en partenariat avec la Ville de Sao Paulo et ses environs, sur le thème "Populations et diversités en Île-de-France" arrive maintenant en Île-de-France. Cette exposition qui interroge la question de la diversité sous l’angle interculturel et social commencera son parcours francilien par la MJC-Théâtre de Colombes du 8 mars au 2 avril puis sera à l’École d’arts plastiques de Vitry-sur-Seine du 12 avril au 15 mai 2010.

Ce projet est le fruit d’une intelligence collective articulant approche photographique et anthropo-sociologique. C’est avant tout une livraison «instantanée» et intuitive issue de travaux d’ateliers photographiques qui se sont tenus dans des territoires urbains contrastés d’Île-de-France, sur quatre villes : La Courneuve, Colombes, Paris-Belleville, Vitry-sur-Seine, en partenariat avec les municipalités et les structures locales.
Des groupes de jeunes et moins jeunes, amateurs ou novices, guidés par le regard vigilant et critique des photographes Brigitte Eymann et Sophie Loubaton, ont capté sur le «vif», en portraits ou en situations, les réalités de cette diversité, de ces diversités, avec leurs propres images et mots. La jeune réalisatrice Pershang Shafigh nous restitue, avec rigueur et inspiration, ce travail «en chantiers» dans un making-off filmé.
Brigitte Eymann, Sophie Loubaton et Pershang Shafigh, authentiques «passeurs d’images», ont œuvré, parfois en contournements / détournements, et de connivence avec la distance de l’anthropologue Mohammed Ouaddane. De fait, la diversité ne peut être réduite à «l’ethnique» ; la diversité «n’habite pas une couleur de peau» ni ne peut faire l’objet d’un habillage «culturel», a fortiori biologique. La diversité est par définition plurielle, qu’elle concerne un individu ou un groupe, pour reprendre les mots d’un Claude Lévi-Strauss.
Les travaux d’ateliers photographiques qui ont donné lieu à l’exposition Qui sommes nous ? Populations et diversité en Ile-de-France procèdent de deux approches différentes. La photographe-intervenante Sophie Loubaton a tout d’abord invité les participants à réfléchir autour de la notion de diversité, pour que chacun élabore son concept de travail. Puis, c’est lors d’ateliers alternant aperçu de l’histoire de la photographie, prise de vue numérique, analyse des images et travail de mise en forme, qu’ils ont pu donner naissance à ces projets construits, et très personnels. Brigitte Eymann, quant à elle, a orienté ses ateliers autour de la pratique de la photographie argentique en noir et blanc. Immédiatement en situation dans les rues de Paris et sa banlieue, les participants ont vécu au rythme de séances alternant prise de vue et travail en laboratoire afin de sélectionner une série d’images qui raconterait une histoire, leur histoire, sans un mot. Ces deux méthodes complémentaires sont un atout essentiel du projet, les points de vue et modes d’approches artistiques s’en trouvent ainsi démultipliés.

Maison des Jeunes et de la Culture Théâtre de Colombes
96-98, rue Saint-Denis – Colombes (92) – Tél. 01 56 83 81 81
du 8 mars au 2 avril 2010 en partenariat avec la Ville de Colombes
Vernissage le 8 mars 2010 à 19 heures

Ecole d’arts plastiques de Vitry-sur-Seine
71, rue Camille-Groult – Vitry-sur-Seine (94) – 01 55 53 14 92
Du 12 avril au 15 mai 2010 en partenariat avec la Ville de Vitry-sur-Seine

Voir l’exposition sur notre site web