Arcadi

Actualités

Rencontre “Décentralisation culturelle : nouveau chapitre ou fin de partie ?”

Pôle ressources

Arcadi organise le 26 mai au Comptoir général (à Paris) une rencontre du cycle valeurs communes et territoires communs intitulée "Décentralisation culturelle : nouveau chapitre ou fin de partie ?". Avec une intervention d’Emmanuel Wallon (professeur de sociologie politique à l’Université Paris Ouest Nanterre) suivie d’une table-ronde réunissant Claude Bartolone (Président du Conseil général de Seine-Saint-Denis), Nicolas Roméas (fondateur et directeur de la revue Cassandre/Horschamp), Olivier Marboeuf (directeur artistique de l’espace Khiasma, Les Lilas et membre du Collectif Quatre-vingt-treize), ainsi que des représentants d’organisations membres du Cracc Île-de-France : Jacques Pornon (délégué régional du Syndeac), Claude Lechat (président de l’Association des directeurs d’affaires culturelles d’Île-de-France), et un représentant de l’Ufisc.

AVANT PROPOS
Les politiques culturelles semblent sur le point d’entrer dans une nouvelle ère. Cinquante ans après la création du ministère de la Culture et au terme de trois décennies de décentralisation culturelle, bien des inquiétudes s’expriment au sujet de cette « ambition partagée » – avec plus ou moins de constance – entre l’État et les collectivités territoriales.
Réforme territoriale en cours, révision générale des politiques publiques, asphyxie budgétaire de certaines collectivités… Le contexte actuel fait planer la menace d’une « recentralisation », ou tout au moins du retour à une forme de verticalité en matière de décision culturelle, alors que le développement des responsabilités locales avait fait émerger un modèle plus horizontal.
Cette période cruciale offre l’occasion de faire le point sur la complexe articulation des compétences entre les puissances publiques, d’analyser les risques réels engendrés par les changements actuels et d’identifier quelques pistes pour penser à nouveaux frais le redéploiement des politiques culturelles.
Face aux défis que celles-ci doivent affronter, peut-on imaginer la formulation d’un véritable contrat républicain, fondé sur un partenariat durable entre les différents niveaux d’administration mais aussi sur la prise en considération des initiatives de la société civile et des acteurs de terrain ?

INTERVENANTS
> Emmanuel Wallon, professeur de sociologie politique à l’Université Paris Ouest Nanterre.
Intervention suivie d’une table-ronde réunissant :
> Claude Bartolone, Président du Conseil général de Seine-Saint-Denis et initiateur de l’appel « La Culture en danger »,
> Nicolas Roméas, fondateur et directeur de la revue Cassandre/Horschamp, qui a lancé en janvier l’appel « L’impossible absence »,
> Olivier Marboeuf, directeur artistique de l’espace Khiasma (Les Lilas) et membre du Collectif Quatre-vingt-treize,
ainsi que des représentants d’organisations membres du Cracc Île-de-France (Comité régional d’action pour la culture et la connaissance).
> Jacques Pornon, délégué régional du Syndeac (Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles),
> Claude Lechat, président de l’Asdac-IDF (Association des directeurs d’affaires culturelles d’Île-de-France),
> un représentant de l’Ufisc (Union fédérale d’intervention des structures culturelles),

Rencontre animée par Arnaud Laporte, journaliste et producteur à France Culture.

En présence de Julien Dray, vice-président du Conseil régional d’Île-de-France en charge de la Culture.

ENTRÉE LIBRE
Réservation obligatoire avant le 21 mai 2010 sur www.arcadi.fr/reservation

INFORMATIONS
Franck Michaut, franck.michaut@arcadi.fr

HORAIRES
14 h 30 Accueil
15 h 00 Rencontre
18 h 30 Apéritif

LIEU
Comptoir Général
80, quai de Jemmapes, Paris (10e)
Métro : Goncourt ou République
www.lecomptoirgeneral.com

Cycle de rencontre Valeurs communes et territoires communs
Au sein d’un secteur culturel qui peut paraître hétérogène et fragmenté, il est urgent d’interroger ce qui peut nous rassembler. Ce cycle se propose donc d’apporter un éclairage particulier sur les valeurs à partager et les territoires qui peuvent être le théâtre de ce partage.
Dans le cadre de ce cycle, nous souhaitons également sortir du schéma souvent très technique et informatif des rencontres professionnelles. L’objectif de « Valeurs communes et territoires communs » consiste plutôt à prendre du recul – voire même un peu de hauteur ! – à s’écarter un moment des contingences quotidiennes de chacun pour finalement permettre de mieux les appréhender. C’est pourquoi ce cycle fera largement appel à des chercheurs, des historiens, des sociologues... associés à des professionnels du secteur qui permettront de recentrer le débat sur des problématiques propres au paysage culturel francilien.
L’enjeu central de « Valeurs communes et territoires communs » étant de débattre de ce qui peut nous rassembler, ces rencontres s’adressent aussi bien aux artistes qu’aux élus, aux acteurs de terrain autant qu’aux personnes en charge des affaires culturelles au sein des collectivités.


Les inscription sont closes. Vous pouvez néanmoins vous inscrire sur une liste d’attente.
Veuillez noter que les débats seront filmés et diffusés sur notre site web dans les jours qui suivront la rencontre.

Visuel : “A Digital Experience” / Visual System © Valère Terrier

Inscription sur la liste d’attente sur www.arcadi.fr/reservation