Arcadi

Actualités

Nouveaux projets aidés par Passeurs d’images

Passeurs d’images

Quatre projets d’ateliers ont été retenus par Arcadi sur les six étudiés. Il s’agit de La Ligne de couleur, avec l’association Avril (Montreuil), Familles d’ici d’ailleurs, avec l’association Autres Brésils (Paris 11e), L’adolescence vue par les adolescents, avec le Cinéma Jacques Prévert (Les Ulis), et la création d’un court-métrage, avec Le Masque Calao (Villejuif).

Arcadi a été accompagné dans ces choix par un comité artistique composé d’Olivier Bruand (chargé de mission service cinéma au Conseil régional d’Ile-de-France), Matthieu Langlois (Direction régionale des affaires culturelles – service cinéma), Abrous Mansour (Délégation à la Politique de la ville et à l’Intégration, Ville de Paris), Marine Hernandez (chargée de mission cinéma, Conseil général de l’Essonne), Chiara Dacco (coordination Collège et Cinéma, Cinémas 93), et Nathalie Loubeyre (réalisatrice intervenante).

La Ligne de couleur
Association Avril, Montreuil
Enrichie de l’expérience de Correspondances, fruit d’un travail collectif en ateliers avec des femmes maliennes de Montreuil en Seine-Saint-Denis, Bamako et Kayes au Mali, la réalisatrice et intervenante Laurence Petit-Jouvet a soumis un nouveau projet d’atelier de création audiovisuelle au comité artistique Passeurs d’images. Cet atelier documentaire, propose de réunir un ensemble de récits autobiographiques filmés autour de l’assignation raciale. Il s’agira de travailler avec des hommes et des femmes qui, nés ou arrivés en bas âge en France, auront grandi à l’école française, seront imprégnés des valeurs de la République, aspireront à une vie de citoyen français (ce qu’ils seront administrativement) ; mais qui, parce qu’ils seront considérés comme des “non- Blancs”, connaîtront cette expérience sociale partagée de l’assignation raciale.
Montant de l’aide : 12 000 €

Familles d’ici d’ailleurs
Association Autres Brésils, Paris 11ème
« Cet atelier de réalisation se déroule sur trois territoires, Paris, Lisbonne et São Paulo, avec trois groupes de jeunes issus de chacune de ces villes. Ils sont tous issus de l’immigration et d’origines ethniques et culturelles différentes. Les 2 premières parties ont déjà été réalisées courant 2010. Les jeunes de Paris et de Lisbonne ont réalisé des portraits de leur famille au travers des interrogations suivantes : Qu’est-ce que ma famille ? Comment s’organise-t-elle ? A-t-elle une identité propre ? Est-elle différente des autres familles ? Que me transmet-elle ? (…) » Pierre Primetens, intervenant-réalisateur
La troisième phase du projet, portée par l’association Autres Brésils, se déroulera à São Paulo au printemps 2012.
Montant de l’aide : 9 600 €

L’adolescence vue par les adolescents
Cinéma Jacques Prévert, Les Ulis
Réalisation d’un documentaire avec un groupe de 6 à 8 jeunes âgés de 13 à 17 ans, en partenariat avec la structure Cité-Jeunes, située dans le quartier des Bergères (ZUS) aux Ulis. Le projet propose de construire un documentaire avec les créations des jeunes. On y entendra des récits, des regards et paroles critiques sur l’adolescence présentée dans les médias, des portraits de jeunes réalisés par les adolescents, des séquences poétiques et sketchs ludiques qui auront comme objectif commun, l’expression des regards sur le sujet de l’adolescence.
Montant de l’aide : 2 813 €

Création d’un court-métrage
Le Masque Calao, Villejuif
Un premier atelier de création de court-métrage a eu lieu en 2010-2011 à la MPT Gérard Philipe de Villejuif et a donné naissance au film "L’amour en bas des tours". Forts de cette première expérience, les participants se sont désormais approprié les enjeux artistiques et techniques inhérents à la réalisation d’un film. Une deuxième édition de cet atelier propose aux participants de développer leur démarche artistique et leur maîtrise technique, de confirmer les apprentissages de la première année tout en autonomisant le groupe.
Montant de l’aide : 4 500 €