Arcadi

Actualités

Si bien qu’un soir… avec Perrine en Morceaux et Cheval Blanc, le 15 février au Sentier des Halles

Chanson

Ce Si bien qu’un soir... sera l’occasion de vivre une expérience musicale rare et bouleversante, à travers le nouveau projet de Perrine en Morceaux, Rien, « opéra kraut rock ». Cheval Blanc, artiste à la discrétion et la singularité qui pourraient en faire un mythe, ouvrira la soirée.

Perrine en Morceaux
Perrine en Morceaux est à la tête d’une armée invisible et palpable. Une armée indisciplinée qu’elle rassemble quoi qu’il arrive. Une armée de machines puisées dans ses fouilles archéologiques intimes. De ces entités froides, elle crée une musique fondamentalement vivante. À croire qu’elle peut faire naître la musique de tout ce qui est à portée de son corps. Loin d’elle l’idée du combat pour conquérir d’autres territoires, elle a fait le choix de les inventer. Avec Rien, « opéra kraut rock », elle reconstruit des cités, des espaces invisibles. Elle ne cesse de les habiter, de les nommer, sans peur de l’accident, et redoutant la répétition. Et ces mots, importants, portés entre chant et déclamation, témoignent de son attachement à la liberté et au sens. Elle laisse ainsi entendre la création d’un moment incarné. Après le somptueux chaos, impossible de ne pas fondre.

Cheval Blanc
En première partie, un artiste rare aux chansons intemporelles. On lit dans sa biographie qu’il est un acteur de la scène musicale depuis l’aube des 90’s (au sein de No One Is Innocent). Baptisé Cheval Blanc par quelques poètes errants au milieu des années 2000, il écrit, compose et interprète, souvent seul, ses chansons célestes et d’Art-dèche. Poly-instrumentiste, aristocrate underground et clochard pour midinettes de la nuit, Cheval Blanc est quelqu’un de précieux pour le paysage lunaire qui nous sert de terrain de jeu.
myspace.com/22chevalblanc

Mercredi 15 février 2012 à 20h30
Le Sentier des Halles
50 rue d’Aboukir, Paris 2e
www.lesentierdeshalles.fr

www.perrinenmorceaux.com