Arcadi

Actualités

Projets soutenus dans le cadre de l’Aide à la création multimédia expérimentale (Acme)

ARTS NUMÉRIQUES

Sur les cinquante-six dossiers recevables lors de la première commission d’étude de 2012, cinq projets ont été choisis pour recevoir l’aide d’Arcadi.

Crise
Fernando Favier et François Wunschel (1024)
Montant attribué : 7 000 euros

Crise est la suite attendue de la performance audiovisuelle Euphorie, et s’inscrit dans la trilogie Euphorie-Crise-Récession.

Récemment licenciés d’une grande entreprise de télécommunication, deux pères de famille sont en crise au bord du suicide : le monde parfait dans lequel ils pensaient évoluer se fissure un peu plus tous les jours. Credit revolving, placements contagieux et actions en bourse en chute libre vont faire que leur univers domestique va se dérégler, surchauffer puis exploser, laissant place à un monde comparable au Stalker de Tarkowski.

Pour recréer cette "Zone" tarkovskienne sur scène, 1024 utilisera des outils, des mixers, des bouilloires électriques, de nombreux gadgets ménagers pilotés en DMX-MIDI pour servir de support de performances à ce monde ménagers trompeurs et dangereux.
Les 1024 continuent de se mettre en scène dans des compositions numériques, familières, humoristiques et virtuoses, pour ainsi confirmer leur vision unique d’un théâtre populaire électronique.

Plus d’informations : www.1024d.net

1000 + Y
Cheveu et Yro Yto
Montant attribué : 10 000 euros

La musique de Cheveu, évocatrice et puissante, percute la scénographie et le cinéma d’objets d’Yro Yto.

Le spectacle garde les codes de représentation du concert et le travail scénographique tendra vers une expérience totale. Une trame et une évolution ancreront la performance dans sa ville de création, Saint-Ouen. Les artistes ont accès aux archives de la ville, à son histoire visuelle.
La musique de Cheveu, l’improvisation live du concert, la sophistication esthétique issue de la simplicité des gestes d’Yro feront de chaque représentation un moment d’exception.

Plus d’informations : www.yroyto.com

Mol
Ryoichi Kurokawa
Montant attribué : 10 000 euros

Que ce soit sous la forme de concerts multi-écrans, d’installations immersives ou de dispositifs aux sons spatialisés, les œuvres de Ryoichi Kurokawa marquent durablement la rétine, l’ouïe et la mémoire.

Orfèvre visuel, l’artiste japonais fait scintiller l’image, crée d’étonnantes formes géométriques, fabrique des matières de lumière et de pixels qui parfois se décomposent, passant de l’abstraction la plus complexe à de plus pures images figuratives.

"Naturaliste numérique", Ryoichi fait de Mol une nouvelle installation audiovisuelle, composée d’images filmées en Haute Définition et de codes générés par ordinateur (Processing, vvvv, max/jitter, 3D max). L’artiste combinera spatialisation sonore et holographie et reproduira des paysages et des sculptures bio-numériques.
Ainsi, des flux holographiques accélèrent, décélèrent, implosent et explosent par des forces générées ; tantôt conformes à l’ordre naturel ou aux comportements physiques connus, tantôt par des pauses de gravité et d’axes espace-temps distendus.

Plus d’informations : www.ryoichikurokawa.com

Partitura 3
Quayola et Abstract Birds
Montant attribué : 10 000 euros

Une collaboration de deux entités artistiques chères au Festival Némo : Quayola, performeur visuel et plasticien explorant géométrie, abstraction, esthétiques mathématiques et réappropriation d’art sacré, s’associe aux Abstract Birds, qui comptent parmi les artistes les plus avancés dans l’utilisation de l’image de synthèse haute définition en live.
Partitura 3 est un dispositif pour un ou une multitude d’écrans, qui transcrit visuellement une partition musicale électronique ou électroacoustique avec une nuance et une sensibilité sans précédent, en direct. Une forme visuelle initiale est déterminée, s’imprègne et amplifie la force d’une musique écrite, et/ou interprétée en temps réel.
Pour un écran ou un dispositif immersif complet, pour un ensemble philharmonique ou un musicien électronique, l’expérience de synesthésie est assurée.

Plus d’informations : www.partitura.co

Headspace
Collectif Seeper
Montant attribué : 8 000 euros

Seeper Ltd. est connu outre-manche pour ses building-mapping monumentaux et sa capacité à produire des performances audiovisuelles lors d’événements populaires d’une qualité technique et plastique hors du commun.
Headspace est une installation plus intimiste et personnelle pour le collectif anglais, relevant davantage d’une obsession technologiste : l’interface cerveau-machine, et la transcription visuelle de nos émotions.
Ainsi, un spectateur équipé d’un casque verra l’interprétation de son ressenti du moment, en temps réel, selon une correspondance précise établie entre une large palette d’émotions et des champs esthétiques vastes et réactifs.

Plus d’informations : www.seeper.com