Arcadi

Actualités

Nouveaux projets aidés

Passeurs d’images

Le comité artistique Passeurs d’images s’est réuni le 20 mars dernier pour étudier sept projets d’ateliers : six ont été retenus, qui se dérouleront à Arcueil, à Corbeil-Essonnes, à Gonesse et à Paris.

Ce comité artistique était composé des personnes suivantes : Olivier Bruand, chargé de mission au service cinéma du Conseil régional d’Île-de-France, Matthieu Langlois, du service cinéma de la Direction régionale des affaires culturelles, Maud Vaintrub-Clamon, chargée de mission à la mission Cinéma de Paris, Laurent Geniller, coordinateur des projets audiovisuels à la Maison du Geste et de l’Image, et la réalisatrice Mireille Hannon.

Les nouveaux projets aidés :

Regards citoyens / Association Son et Image, Arcueil
Depuis sept ans, l’association Son et Image propose des ateliers de réalisation documentaire afin de donner la parole à des personnes en marge par le biais du cinéma, en les aidant à fabriquer collectivement un film à haute ambition artistique. « Regards citoyens » est un atelier de réalisation documentaire à destination d’un groupe de jeunes handicapés mentaux. Il propose un travail d’écriture à partir d’histoires inventées et racontées par les participants. Ce détour par la fiction permettra d’aborder, par un chemin détourné, la réalité quotidienne des participants.
Montant de l’aide : 6 000 €

50 ans d’éducation populaire / MJC Fernand Léger, Corbeil-Essonnes
À l’occasion de ses cinquante ans, la MJC Fernand Léger de Corbeil-Essonnes (91) a imaginé la mise en place d’un atelier de réalisation documentaire autour du rôle de l’éducation populaire dans notre société. L’atelier est ouvert à un public intergénérationnel, côtoyant ou ayant côtoyé la MJC. Les participants seront invités à réaliser un film documentaire autour de la MJC en interrogeant son histoire, ses acteurs et son fonctionnement.
Montant de l’aide : 10 395 €

Atelier de programmation / Association Rungis Brillat Peupliers, Paris 13e
Cet atelier de programmation est organisé en partenariat avec l’Agence du court métrage. À partir d’un corpus de courts métrages autour du thème « Adolescence(s) et cinéma, mémoire et représentation », les participants de l’atelier constitueront un programme de courts métrages en vue d’une projection publique et en plein air au Parc de Choisy (Paris 13e prévue en juillet 2012, dans le cadre de Ciné Quartier 13.
Montant de l’aide : 800 €

La sortie du lycée / Association 100 Transitions, Gonesse
L’association 100 Transitions, implantée à Gonesse (95), propose à des jeunes de réaliser une série web qui aura pour décor principal la sortie du lycée René Cassin, lieu stratégique où se croisent toute sorte de personnes (jeunes de tous les quartiers de la ville, professeurs, jeunes du lycée professionnel, personnes fréquentant la maison intergénérationnel en face) et où se cristallisent les tensions entre le vieux Gonesse et la cité qui se tient en face. Le projet se déroule sur trois années et propose de réunir un public en temps scolaire et hors temps scolaire.
Montant de l’aide : 24 000 € (sur deux exercices budgétaires)

Mémoire d’ados (3) / FRMJC - Pôle Simon Lefranc, Paris 4e
L’atelier est la troisième phase du projet « Mémoire d’ados », porté par la Fédération des MJC en Île-de-France. Il propose de recueillir les souvenirs d’adolescence de huit adultes ayant grandi dans le 4e arrondissement de Paris, auxquels sont associés des témoignages d’adolescents d’aujourd’hui afin de créer une résonance entre les époques et les générations. Deux ateliers similaires ont déjà eu lieu à Corbeil-Essonnes et Bonneuil-sur-Marne. Les images réalisées au cours des trois ateliers seront montées en un seul et même film à partir du mois de mai 2012 à la Maison du Geste et de l’Image, en présence des participants.
Montant de l’aide : 5 330 €

Portraits croisés / Zarts Prod, Paris 20e
L’association Zarts Prod, installée dans le quartier Saint-Blaise (Paris 20e), développe un projet d’atelier transversal théâtre et cinéma autour de la mise en mots et en images des souvenirs. À partir d’exercices d’improvisation théâtrale et d’une initiation à l’interprétation face caméra, l’atelier propose à ses participants d’appréhender les différences entre interprétation théâtrale et interprétation cinématographique.
Montant de l’aide : 3 580 € - cofinancement Passeurs d’images - service théâtre d’Arcadi (actions artistiques)