Arcadi

Actualités

Retour du Brésil

Passeurs d’images

Le 9 juin dernier, à Sao Paulo, s’est déroulée la première projection publique du film Familias daqui e dacolá, co-produit par Arcadi - dans le cadre de Passeurs d’images - et l’association Autres Brésils, pour sa phase brésilienne. Compte rendu de retour du Brésil...

Le groupe de jeunes réalisateurs brésiliens

Trois groupes de jeunes, trois ateliers, trois territoires : le film, sous forme de tryptique, sur le thème de la famille, est né du travail en ateliers de trois groupes de jeunes qui se sont tenus successivement à Paris, Lisbonne et Sao Paulo, entre 2010 et 2012, sous la houlette de deux réalisateurs professionnels, Pierre Primetens et Catherine Boutaud.

9 juin, 15h30, la projection a lieu dans une salle du centre de Sao Paulo, la Malilha Cultural, dans le cadre de la mostra Social em Movimentos. Cette manifestation, organisée chaque année depuis 2009 au Brésil par l’association Autres Brésils, est un pendant à son festival parisien, Brésil en mouvement. L’objectif de l’association, à travers des projections de films documentaires français et brésiliens, toujours suivies de débats, est de sensibiliser le public le plus large aux différences, convergences et parallèles entre les sociétés française et brésilienne.

Sept des dix jeunes brésiliens ayant participé à l’atelier, tous habitants du quartier Jardim Ibirapuera, dans la périphérie de Sao Paulo, étaient venus présenter leur réalisation, devant une assistance essentiellement composée du pubic de la Mostra.

Le film a été très apprécié, tant par les jeunes, heureux de visionner le résultat de leur démarche, que par le public, comme en ont témoigné les débats qui ont suivi la projection. Ce fut notamment l’occasion pour les jeunes réalisateurs d’exprimer leur enthousiasme concernant l’atelier. Ils ont pu évoqué leur expérience, le déroulement du travail, les difficultés rencontrées, ce que ce projet leur avait apporté, ainsi que leur volonté de prolonger l’aventure en faisant des émules dans le cadre de leur association de quartier, Bloco do Beco.

En fin de séance, d’autres rendez-vous ont été pris : une projection la semaine suivante à Jardim Ibirapeura, en présence des habitants du quartier et une autre en octobre prochain à Paris, dans le cadre de la septième édition du Festival Brésil en mouvement.