Arcadi

Actualités

Les médiateurs culturels donnent le « la »

Que ce soit sur les champs de la vie pédagogique ou de la vie lycéenne, les actions accompagnées par les médiateurs culturels touchent à toutes les disciplines artistiques. Parmi elles, la musique est largement plébiscitée. Gros plan sur quelques projets qui investissent le 4e art dans ses multiples courants, de la chanson à l’opéra, du bruitisme aux musiques électroniques.

Avec Zebrock, des parcours autour des musiques actuelles et de la chanson

Huit lycées accueillant des médiateurs culturels bénéficient cette année de parcours de découverte sur le thème des musiques actuelles ou de la chanson. Ces actions s’inscrivent dans le cadre des dispositifs « La musique en commun » et « Bienvenue au bahut », développés par l’association Chroma-Zebrock et financés avec le soutien de la Région Île-de-France. Le top départ de ces parcours sera donné dès le retour des vacances de la Toussaint par une série de conférences dans les lycées. Kévin Ringeval, chargé de médiation à Zebrock, parcourra les classes franciliennes avec son matériel sonore et vidéo pour présenter l’origine et l’évolution des musiques actuelles, du blues au rap en passant par le rock et les musiques électroniques. Les médiateurs culturels accompagneront ensuite les enseignants et lycées au fil des autres étapes du parcours : écoutes de disques, rédaction de chroniques musicales, sortie au concert, rencontre avec des chanteurs, avant le grand festival de clôture du dispositif.
> En savoir plus sur Zebrock

Club musique, parcours opéra, chorale… : des initiatives sur le champ de la vie lycéenne 

Les lycées étant autant des lieux d’étude que des lieux de vie, il n’y a parfois qu’un pas entre le carnet de notes et les notes de musique. Ainsi, pouvoir pratiquer la musique dans leur établissement, sur le temps périscolaire, est un désir manifesté par de nombreux jeunes. À l’écoute de ces initiatives, les médiateurs culturels encouragent les lycéens à prendre leur autonomie et les accompagnent aux différentes étapes de montage de leur projet : identifier leurs besoins, rencontrer des partenaires potentiels (structures culturelles, artistes intervenants…) ou encore solliciter des ressources financières. En cette veille de vacances de la Toussaint, plusieurs groupes de jeunes viennent ainsi de finaliser et d’envoyer leur dossier de candidature au dispositif « Actions lycéennes » de la Région Île-de-France, qui leur permettra peut-être de recevoir un soutien financier pour leur projet musique.
Au lycée Jean-Pierre Timbaud, Brétigny (91)
C’est le cas d’un groupe du lycée Jean-Pierre Timbaud de Brétigny (91), qui désire monter une comédie musicale, baptisée Timbaud fait son show. La création du spectacle mobilisera notamment des jeunes du club de danse et du club de musique de l’établissement, accompagnés par l’équipe de CPE, avant d’être présentée en public sur la scène du théâtre de Brétigny.
Au lycée Galillée, Gennevilliers (92)
Autre exemple d’initiative, au lycée Galillée de Gennevilliers (92) : un groupe de quinze élèves partira à la découverte de l’opéra, sur le temps périscolaire. Ils iront visiter des salles de spectacles, assisteront à quatre représentations d’opéras, et auront la chance de rencontrer des professionnels et d’appréhender leur processus de création. Ce projet devrait aussi permettre d’ouvrir la chorale du lycée à une nouvelle esthétique vocale : le chant lyrique.
Au lycée Jean-Macé, Vitry-sur-Seine (94)
Au lycée Jean-Macé à Vitry-sur-Seine (94), une dizaine de lycéens passionnés ont décidé de lancer leur club musique. Pour les aider à réaliser leur rêve, préparer un concert qu’ils donneront dans leur établissement au printemps, ils seront accompagnés par la salle de musiques actuelles Le Hangar (Ivry-sur-Seine). Celle-ci leur ouvrira ses studios de répétition et les invitera à assister à un spectacle et à rencontrer des musiciens et techniciens du son.
> Lire l’article

Les 100 ans du bruitisme à l’Université Paris Ouest Nanterre

Durant l’automne, le hall de la Maison de l’étudiant accueille un grand nombre d’expositions. L’une d’elle permettra de découvrir les productions artistiques de Zorïn, artiste issu de la « noise », et se conclura, le 25 octobre, par une journée événement autour des cent ans du bruitisme intitulée Musica Futurista ! Des conférences et des documentaires viendront émailler cette journée de performances musicales au cours de laquelle cinq artistes internationaux se succéderont pour illustrer toutes les tendances de ce mouvement musical. L’association Actions Concrètes, soutenue par le service culturel – qui a intégré cet événement à sa programmation – et accompagnée pas à pas par la médiatrice culturelle, est l’organisatrice de ce projet. Elle proposera une suite dès le lendemain à la Halle Saint-Pierre à Paris pour clôturer ces deux jours de « bruit » !
> Lire l’article

> En savoir plus sur les médiateurs culturels