Arcadi

Actualités

Rentrée culturelle au lycée Anatole France

C’est en étant à l’écoute des enseignants, en s’adaptant à leurs attentes et contraintes, aux spécificités des lycéens que les médiateurs culturels parviennent à faire éclore des envies et des projets. Un constat qu’Anne Dubois, médiatrice culturelle, a pu faire en accompagnant le lycée Anatole France de Colombes.

Le premier trimestre qui s’achève avec les vacances de Noël est une période stratégique pendant laquelle les médiateurs sont amenés à la fois à réactiver les liens entre enseignants et structures partenaires déjà tissés autour d’un projet mais aussi à développer de nouveaux partenariats pour répondre à des envies qui émergent à la rentrée.

La rentrée des projets : après la conception, la mise en œuvre

À la rentrée d’automne - après la conception le printemps précédent - les projets rentrent en phase de mise en œuvre. Au cours de cette période, mon travail en tant que médiatrice est de réactiver les liens qui ont été tissés au cours de l’année précédente. J’interviens donc comme facilitatrice des échanges entre les lycées et les structures culturelles partenaires, afin de faire coïncider la réalité du cadre scolaire de l’année qui démarre (emploi du temps, stages, changement du profil des classes ciblées par le projet) et la spécificité de l’organisation des partenaires culturels. Ce rôle d’intermédiaire rend possible la mise en oeuvre d’un projet sur-mesure dans lequel se retrouvent à la fois les élèves et les artistes mobilisés.

 

Ce fut le cas notamment du projet scénographique au lycée professionnel Anatole France de Colombes. Il s’agit d’un partenariat entre le théâtre Nanterre - Amandiers et les élèves de terminales Métier d’Art – tapisserie d’ameublement. Le projet a pour objectif de revaloriser une section de formation en perte de vitesse ainsi que d’ouvrir les perspectives culturelles et professionnelles des élèves. Mon apport était surtout de mettre à disposition ma connaissance des partenaires culturels pour constituer un projet adapté comprenant à la fois un parcours de spectateur et un projet de conception de scénographie pour l’un des spectacles présentés cette saison au théâtre Nanterre - Amandiers.

Si le projet a été principalement conçu au cours du printemps dernier, c’est à la rentrée que les éléments pratiques ont été mis en œuvre à travers un ensemble de rencontres. Celles-ci ont débouché sur une première rencontre au sein du lycée en octobre, une visite technique menée par l’une des scénographes du théâtre et une représentation du spectacle Ermitologie de Clédat et Petitpierre le 17 novembre.

Le projet doit permettre aux élèves de travailler main dans la main avec les professionnels du théâtre jusqu’à la restitution du projet le 28 mars 2018 devant le reste des classes de leur filière.

Septembre : nouveau départ, nouvelles envies

La rentrée de septembre est aussi l’occasion de toucher de nouveaux enseignants ainsi que de nouvelles filières qui n’ont pas encore été mobilisées.

L’un des enseignants de la classe de Seconde professionnelle Métiers de l’Electricité et de ses Environnements Connectés (MELEC) a souhaité permettre aux élèves de découvrir les métiers techniques à travers une expérience artistique et culturelle inédite. Ainsi, pour répondre à ses attentes mais aussi inscrire l’établissement dans une logique de partenariat culturel local, c’est naturellement que je me suis tournée vers le théâtre de l’Avant Seine implanté sur la commune de Colombes.

Cette structure à la programmation variée accueillait Les falaises de V un spectacle en réalité virtuelle programmé dans le cadre de la Biennale Némo produite par Arcadi Île-de-France. Cette représentation couplée à une visite technique a permis aux adolescents de découvrir un lieu culturel proche de chez eux mais aussi de s’ouvrir à de nouvelles modalités de créations artistiques ainsi que d’intégrer des enseignements pouvant être considérés comme éloignés du milieu artistique dans une logique de projet culturel.

Ce fut également l’occasion de renforcer à travers un projet ponctuel, un partenariat au long court avec le théâtre de l’Avant Seine, puisque deux autres projets plus ambitieux sont en cours de conception avec l’établissement.