Arcadi

Actualités

Trois nouvelles observations sur le secteur lyrique

Trois publications, émanant de trois des organisations partenaires de l’étude initiée par Arcadi Île-de-France sur le théâtre lyrique en Île-de-France, ont été livrées lors du dernier trimestre 2017 : les chiffres-clés des ensembles de la Fevis, la démarche prospective initiée par la ROF et le portrait socio-économique des maisons d’opéras en région par les Forces Musicales.

Les chiffres-clés des ensembles de la FEVIS

En octobre 2017, la FEVIS a publié son étude nationale auprès de 108 ensembles musicaux, adhérents de la FEVIS : Chiffres-clés des ensembles de la FEVIS – Données 2016

Cette étude porte sur les activités artistiques des 108 ensembles ayant participé à l’enquête, sur des données économiques (budget, subventions, recettes, emploi) ainsi que sur les activités de diffusion et de médiation de ces mêmes ensembles. Ces dernières sont plus largement développées dans une seconde publication concomitante : Médiations et actions pédagogiques des ensembles de la FEVIS.

La démarche prospective initiée par la ROF

En novembre 2017, c’est la ROF qui livre, avec l’OPC, les résultats de sa démarche prospective en direction des maisons d’opéras en région : L’art lyrique en région - Démarche prospective sur les opéras du Grand Est et de Nouvelle-Aquitaine dans le contexte de la réforme territoriale.

Cette étude a été réalisée à partir de l’observation des systèmes d’acteurs impliqués dans les maisons d’opéras (6 maisons adhérentes à la ROF, sur 8 sites) de deux nouvelles régions (Grand Est et Nouvelle Aquitaine). Partant d’une vision de l’art lyrique en tant que système de coopérations, en référence à Howard Becker, l’étude explore les dynamiques structurantes du monde de l’art lyrique, les manières de repenser les coopérations en son sein ainsi que ses logiques symboliques, pour terminer par des propositions de pistes de travail pour l’avenir de ces structures.

Le portrait socio-économique des maisons d’opéras en région par les Forces Musicales

Enfin, toujours en novembre 2017, Les Forces Musicales rendent compte d’une étude réalisée pour le compte du syndicat par le cabinet Traces TPi auprès de plusieurs de leurs adhérents : Portrait socio-économique des opéras et festivals d’art lyrique en région.

Ce sont 22 structures (20 maisons d’opéras et deux festivals) qui sont concernées par cette étude présentant des données économiques (poids économique, budget, financement au titre des coopérations, emplois, retombées économiques) et des données relatives aux publics et aux tarifs.

Enjeux actuels de l’observation du secteur lyrique

Ces trois publications témoignent de la volonté des organisations professionnelles à se doter d’outils d’observation leur permettant de mieux connaître et répondre aux besoins de leurs adhérents, ainsi que du réel besoin d’observations dans un secteur en pleine mutation.

Ces apports nourrissent bien évidemment l’observation en cours sur le théâtre lyrique à Arcadi Île-de-France. Son objet (l’ensemble du secteur du théâtre lyrique), son périmètre (l’Île-de-France), et sa temporalité (étude sur cinq saisons) sont différents mais les enjeux travaillés par l’observation en cours, notamment ceux relatifs aux coopérations dans le secteur du théâtre lyrique, croisent ceux que l’on retrouve dans les différentes publications des organisations professionnelles partenaires.