Arcadi

Actualités

Un programme culturel construit sur-mesure

Depuis plusieurs années, l’équipe pédagogique du lycée professionnel Voillaume d’Aulnay-sous-Bois (93) constate un décrochage au sein des élèves de seconde de la filière Maintenance des Équipements Industriels. Les enseignants, accompagnés par une médiatrice culturelle d’Arcadi, se mobilisent pour proposer des apprentissages alternatifs.

Des élèves face à de grandes difficultés

Les élèves du lycée Voillaume sont, à l’instar des publics de lycées professionnels, majoritairement habitants de la commune d’Aulnay-sous-Bois.

La situation de la population de la commune est extrêmement difficile. Ce territoire souffre d’un chômage installé qui touche 19.7% de la population active. Ce taux est multiplié par 3 chez les 15-24 ans : il grimpe à 71.6%. Autre indicateur révélant la fragilité de la population d’Aulnay-sous-Bois : 26.3% de la population vit en-dessous du seuil de pauvreté. Le lycée est situé dans un quartier « Politique de la ville » d’où les jeunes sont principalement issus.

De par cette proximité géographique avec l’établissement, les lycéens ne font pas nécessairement le choix de leur filière professionnelle mais optent plutôt pour un choix pratique et fonctionnel. Il est donc très compliqué pour ces jeunes d’apprendre un métier dont ils n’ont aucune représentation et de s’intégrer dans un système scolaire dont ils sont décrocheurs depuis le collège. C’est le cas pour de nombreux élèves de la filière Maintenance des Équipements industriels du lycée Voillaume.

Une équipe pédagogique engagée pour répondre à ces problématiques

Face à ces différentes problématiques, et consciente des difficultés des élèves à s’adapter à leur orientation, l’équipe éducative du lycée professionnel se mobilise pour proposer des apprentissages alternatifs. Pour les enseignants, le prisme culturel est très important pour développer la sensibilité artistiques des jeunes et les ouvrir sur le monde du travail grâce à des rencontres avec des professionnels.

Un parcours sur-mesure a ainsi été créé pour les élèves de Seconde de la filière Maintenance des Équipements Industriels. Les professeurs ont commencé par organiser une semaine d’intégration avec découverte de Paris, activités sportives et rencontres professionnelles. Quelques sorties culturelles ponctuaient également l’année.

Lors de mon arrivée dans le lycée en janvier 2017, trouver des propositions artistiques répondant à cet enjeu fut naturellement l’une de mes orientations majeures. Depuis, les activités artistiques et culturelles se sont multipliées.

Les élèves ont bénéficié d’une journée d’intégration au Parc de la Villette avec un atelier cirque. Un partenariat qui a débouché sur un parcours de spectateur comprenant une journée à la Cité des sciences, la visite de l’exposition William Forsythe x Ryoji Ikeda et le spectacle circassien Flip Fabrique.

En binôme avec la référente culture, nous avons monté dans le cadre du dispositif Alycce un projet d’éducation artistique et culturelle avec l’Orchestre Divertimento. Depuis le début de l’année, les élèves découvrent avec ce partenaire l’univers de la musique symphonique et apprennent l’écoute et le rythme, ils bénéficieront également de cours de percussions et se produiront sur scène. Ils ont par ailleurs assisté à différentes répétitions de l’Orchestre national d’Île-de-France à la Philharmonie de Paris.

Savoir s’exprimer est fondamental. Les élèves ont donc pu découvrir l’expression écrite à travers des ateliers d’écriture journalistique avec la ZEP et, avec un coach professionel, travailler sur la diction, la tenue, le savoir-être avant de rencontrer des professionnels de leur secteur.

Les propositions ne doivent pas s’arrêter là. Nous sommes déjà en train de construire des programmes riches d’enseignements et de rencontres pour l’année prochaine, à la fois pour les futurs élèves de Première et de Seconde de cette filière.

 

Marine Armbruster