Arcadi

Actualités

Les écritures lycéennes réunis à Hôtel Massa

Grâce au soutien du service livre de la Région Île-de-France, la Société des Gens de Lettres a pu faire bénéficier d’ateliers d’écriture avec un écrivain à 4 lycées et 8 classes. Le mercredi 14 mai, dans ses magnifiques locaux de l’Hôtel Massa à Paris, elle a accueilli la centaine d’élèves, leurs enseignants et les écrivains, pour un temps de restitution collective de ces ateliers.

La rencontre avec un écrivain et la production des récits

Pendant l’année scolaire, en un temps réduit d’ateliers (4 fois 2h), les 8 classes ont été amenées à travailler des récits aux formes et thèmes variés. 

Les 8 écrivains ont été choisis en fonction des demandes particulières de chaque enseignant, portant sur la forme et parfois sur le thème. Ils se sont également adaptés aux niveaux différents des élèves et les ont ainsi accompagnés dans le dépassement de « la peur de la page blanche », dans la construction d’histoires de fictions et/ou autobiographiques et dans l’apprentissage d’une forme spécifique d’écriture.

Les écrivains Wilfried N’Sondé et Hafid Agoune ont travaillé avec deux classes du lycée Van Gogh à Aubergenville (78). Ils ont fait entrer les élèves dans une introspection individuelle, dans un travail sur les émotions grâce la pratique de l’écriture. Pour ce faire, le thème de l’utopie a été le fil conducteur de Wilfried N’Sonde et la production de nouvelles pour Hafid Agoune.

Lou Vernet et Laurent Bettoni, ont rencontré deux classes de 2de professionnelle électrotechnique du lycée Auguste Escoffier d’Éragny-sur-Oise (95). La demande portait sur le thème du polar et sur le récit de suspense pour permettre aux élèves de dépasser leur peur de la page blanche. En quelques heures, ces élèves ont réussi à s’engager et à produire des récits construits et imagés.  

Les élèves des 2 classes de Seconde générale du lycée Guillaume Apollinaire de Thiais (94) ont, eux, travaillé l’imaginaire. Une classe avec Bénédicte Des Mazery qui, considérant que « l’écriture est un espace de liberté », a choisi de les laisser produire en liberté. L’autre classe, avec Fabrice Colin, s’est engagées dans la rédaction d’un récit fantastique.

Enfin le lycée Vauquelin à Paris a présenté des récits mis en scène autour de la thématique « Les millenials, les ados d’aujourd’hui et leur vie ». Les deux classes de Seconde ont été accompagnées par les auteurs Mathieu Simonet et par Régis De Sa Moreira. À partir d’histoires réelles et imaginaires, les élèves ont écrit un portrait de l’adolescent de nos jours.

Un moment de partage littéraire

La Maison qui a été créée par Balzac, Victor Hugo, Georges Sand… s’est donc imprégnées de multiples voix et récits lycéens.

Des récits intimes, des histoires de suspens, des textes qui veulent changer le monde, des textes qui dévoilent leurs rêves … ont été livrés à l’auditoire qui les a reçus avec respect et intérêt. 2h de lecture et d’écoute attentive, dans cette maison symbolique. Maison qui ne pouvait pas laisser partir ces lycéens sans partager un moment unique autour d’un gouter dans ses jardins. Un autre moment de partage et de début d’échanges entre lycées.