Arcadi

Actualités

Lycée et éducation artistique et culturelle : comprendre, valoriser, rassembler

Le lycée des Pierres Vives de Carrières-sur-Seine est un lycée général proposant une section musique. Il s’agit d’un lycée dynamique où les projets culturels fleurissent sans mal. Dans ce contexte, la mission de la médiatrice culturelle est d’accompagner le professeur référent culture à structurer le déploiement des projets : recenser, coordonner, mutualiser et valoriser les projets d’éducation artistique et culturelle au sein de l’établissement.

Un lycée, des projets, une envie : rassembler

En parallèle du pôle musique, plusieurs projets audiovisuels indépendants les uns des autres se sont développés. Il est apparu rapidement que ces projets pouvaient être rassemblés autour d’un pôle audiovisuel commun dès la prochaine rentrée scolaire.

Pour ce faire et afin de faciliter le rapprochement entre les acteurs des différents projets, il a été proposé par la médiatrice culturelle de constituer le premier jury pour le prix Coup de cœur des lycéens du festival Côté Court. Ce projet permettait d’associer à la fois le club de court métrage, le ciné-club ainsi que la classe de première mobilisée dans un projet d’initiation à la philosophie par le cinéma mais aussi un autre lycée d’Île-de-France, le lycée professionnel Anatole France à Colombes.

Le festival, qui se déroule tous les ans au cinéma 104 de Pantin, est porté par l’association Côté Court. Cette dernière soucieuse de révéler et soutenir les jeunes talents du court métrage avait à cœur d’associer à sa démarche le regard de la jeunesse sur leur sélection à travers deux prix dont celui Coup de cœur des lycéens.

Confronter son regard à celui des autres

Au-delà de fédérer les projets audiovisuels du lycée, cette proposition permettait de valoriser et d’approfondir les connaissances acquises par les élèves autour du court métrage. Au programme : visionnage puis débats afin d’élire un lauréat mais aussi confronter leur regard à celui des autres jurés.

Une sélection de courts métrages a été visionnée au sein de l’établissement entre le mois d’avril et le début du mois de mai. Le 16 mai, l’ensemble des lycéens membres du jury se sont retrouvés au Théâtre Paul Eluard de Bezons pour revoir les films retenus en liste réduite avant d’en discuter avec le critique cinéma Louis Blanchot.

Après délibération c’est le court métrage Béton Squelettique d’Ewa Brykalska qui a été récompensé. Le prix a été remis à la réalisatrice par les élèves en présence de Jacky Evrad, le président du cinéma 104, le 25 mai dernier. Ce qui a donné lieu à de nouveaux échanges entre Ewa Brykalska et les adolescents. 

Pour finir cette expérience, les élèves volontaires ainsi que les professeurs ont été invités à la cérémonie de clôture du festival le samedi 16 juin pour remettre à nouveau le prix et présenter leur parcours au sein du festival. 

Un projet pour ouvrir de nouveaux horizons

L’objectif de favoriser le rayonnement des actions culturelles et artistiques au sein du lycée à travers le rapprochement des différentes équipes "audiovisuel" a donc été non seulement atteint mais dépassé. Force est de constater que ce projet a également permis aux lycéens et aux enseignants d’échanger avec d’autres établissements, au profil et public différents, et ainsi de discuter et partager autour de leurs pratiques et projets.

De plus, la participation au jury Coup de cœur des lycéens a également permis de créer de nouveaux partenariats autant à l’échelle francilienne que locale. En effet, ravi de son parcours au sein du festival, le lycée souhaite reconduire sa participation à la prochaine édition du festival Côté Court. Par ailleurs, un partenariat est en cours de construction avec l’Ecran du Théâtre Paul Eluard de Bezons, structure culturelle proche géographiquement de l’établissement mais avec lequel aucun lien n’avait été tissé auparavant.