Arcadi

Actualités

Amis d’Ile-de-France et d’ailleurs

Arcadi

Communiqué de Dominique Lafon, Président d’Arcadi et Jean Chamaillé Secrétaire général

A l’heure où nous ?mettons sous presse? c’est encore le temps des v?ux. Nous sacrifions donc volontiers à cet usage pour vous souhaiter une belle et heureuse année artistique et culturelle !
Pour Arcadi, cette année sera en quelque sorte ?l’année du passage?, l’une de ces étapes obligées, qui ponctuent la vie de toute institution, qui clos un cycle et redonne un nouvel élan pour l’avenir. Plus de quatre ans après la création d’Arcadi, dont il a porté la structuration, Jean Claude Pompougnac a ?passé la main? au terme de son mandat, fin décembre dernier. Qu’il soit remercié pour le travail accompli.
Un nouveau projet, incarné par une nouvelle direction, orientera dans quelques temps l’action d’Arcadi pour les prochaines années. Un recrutement est actuellement en cours qui, disons le sans ambages, tarde à aboutir. L’enjeu est important, et les « tutelles », la Région Île-de-France et l’Etat, au travers les instances et selon les processus légaux en vigueur dans un EPCC, ne souhaitent pas forcer un consensus ?à tout crin? mais préfèrent prendre le temps.
Urgence de ne rien précipiter donc, d’autant plus aisée qu’il n’y a pas péril en la demeure?
En effet, au delà de l’impatience naturelle, en interne comme au sein des partenaires d’Arcadi de connaître cette future direction (dans les tous les sens du terme), il n’y a pas non plus d’urgence impérieuse. Cette transition avait été anticipée, et préparée, par le recrutement dès novembre dernier d’un secrétaire général qui assure l’intérim, en étroite collaboration et concertation avec le Président d’Arcadi, pendant le temps nécessaire à la nomination et la prise de fonction du(de la) futur(e) directeur(trice). Et par ailleurs, les personnels sont mobilisés à leurs postes et à votre service. Arcadi poursuit donc son activité tout à fait normalement, conformément à ses missions et sur les axes de son contrat d’objectifs actuel, et dans tous les champs d’intervention de sa compétence.
Cette continuité est particulièrement nécessaire en ces temps de fortes interrogations sur l’action de l’Etat dans le champs culturel. Les collectivités territoriales, qui n’ont certes pas vocation à pallier un éventuel désengagement de l’Etat, deviennent « de fait » les premiers garants de la continuité d’un service public de la culture.
Arcadi, soutenu par l’Etat, mais surtout acteur important de la politique culturelle du Conseil Régional d’Île-de-France, est donc porteur d’une part de cette responsabilité artistique, territoriale, sociale, et professionnelle, aux sens de la ?un peu oubliée- charte des missions de service public.
C’est dans cet esprit que toute l’équipe d’Arcadi s’engage dans cette nouvelle année que nous nous souhaitons donc également, comme à vous tous, belle et heureuse, riche artistiquement et culturellement.
Dominique Lafon, Président, Jean Chamaillé, Secrétaire général