Arcadi

Actualités

Des conventions régionales d’éducation artistique et culturelle au service des lycées et des structures culturelles

Cette année, la Région Île-de-France a initié de nouvelles conventions d’éducation artistique et culturelle. À l’écoute des besoins, les médiateurs culturels d’Arcadi ont donc proposé de nouveaux projets sur-mesure aux équipes éducatives afin de créer ou de prénniser des partenariats entre les lycées et les structures culturelles.

Accompagner à la mise en œuvre

Les nouvelles conventions d’éducation artistique et culturelle initiées par la Région Île-de-France ont nécessité adaptabilité et réactivité de l’équipe des médiateurs. Le curseur de leur intervention a donc été déplacé pour pouvoir informer, conseiller et accompagner de nombreux lieux et équipes artistiques dans la mise en œuvre de ces nouvelles propositions. Un travail sur-mesure pour construire des propositions qui répondent aux contraintes des lycées.

Trois types de conventions permettent au projet émanant de structures culturelles de rayonner dans les établissements scolaire en mobilisant professeurs et un minimum de deux classes. Elles offrent aussi l’opportunité d’établir des relations entre plusieurs lycées d’un même territoire.

Les Actions Ponctuelles s’adressent aux acteurs culturels d’Île-de-France qui en proposant des actions culturelles et artistiques ponctuelles aux lycées et aux CFA leur donnent la possibilité de vivre une expérience artistique unique ou expérimentale.
Les C.R.E.A.C s’adressent aux lieux culturels structurants sur les territoires qui proposent des parcours d’éducation artistique et culturelle aux lycées et aux CFA de proximité.
Les P.E.A.C s’adressent aux institutions culturelles d’Île-de-France à rayonnement régional et national qui proposent des programmes culturels et artistiques aux lycées et aux CFA diffusables sur l’ensemble du territoire francilien.

Plus de 70 conventions d’EAC accompagnées en 18/19 par l’équipe des médiateurs culturels

Présente sur tout l’Île-de-France, l’équipe de la mission a déployé les trois conventions sur des territoires et dans des disciplines très différentes.

Par exemple, l’association La Ruche avec son Programme « Les mots édulcorés », travaillera avec six lycées de la mission rassemblant ainsi 12 classes sur cinq départements (75, 77, 93, 94 et 95). Ce projet a pour but de mettre l’écriture et l’oralité au centre de la réflexion des élèves. Entre lycée professionnel, polyvalent et général, la restitution promet d’être dynamique. Qui remportera la battle de compliment ? Réponse ce printemps !

L’association À qui le Tour 95 a choisi de faire participer trois lycées de la Communauté d’agglomérations Roissy Pays de France à un CREAC autour des musiques actuelles. Deux lycées de la mission participent à ce projet. Au programme : ateliers de création musicale, réalisation d’un documentaire ou création d’une exposition autour des talents du territoire. La restitution aura lieu lors de la première édition du festival de Gonesse. L’occasion de rencontres, de découvertes et d’échanges entre les établissements, les lycéens et les structures du territoire.

La Pop, péniche opéra, quant à elle, propose une action ponctuelle avec le lycée Aristide Briand du Blanc-Mesnil (93) autour d’une relecture des métamorphoses d’Ovide. Les lycéens en électrotechnique et chaudronnerie industrielle participeront à des ateliers d’initiation au jeu théâtral et s’imprègneront d’une œuvre antique et de son adaptation contemporaine. En complicité avec les artistes, ils élaboreront des éléments de décors de spectacle mettant ainsi à profit les compétences de leurs filières.

Ingrid Etienne, Laurine Frédéric et Léa Dolivet