Arcadi

Actualités

Trappes : les lycéens au cœur de l’excellence

Cette année deux classes de Première du lycée de la Plaine de Neauphle à Trappes dans les Yvelines vont vivre un large projet culturel et artistique où l’excellence est placée au cœur des envies pédagogiques. Opéra, poésie et théâtre, les objectifs en sont la pratique et l’ouverture culturelle mais également le décloisonnement d’un territoire méritant l’intérêt.

Un projet d’exception multipliant les partenaires

La Maison de la Poésie, l’Opéra Bastille, le Théâtre des Champs Elysées, l’école municipale de danse et de musique de Trappes sont les partenaires de ce projet de grande ampleur.

Entre réécriture d’œuvres majeures (Carmen et Don Juan) avec des auteurs aguerris et de renom, la fréquentation privilégiée des Opéras de Paris et la participation à un spectacle lyrique accompagné par une chef de cœur trappiste sur une scène parisienne, les élèves seront au cœur d’un processus de création et de découverte artistique.

Ce projet permet de multiplier les champs artistiques et de valoriser les parcours éducatifs. En effet, les programmes scolaires sont bien la genèse et les actions culturelles sont ici une opportunité d’élargir tant les connaissances que les pratiques des lycéens dont les centres d’intérêts sont parfois éloignés de cette culture dite « classique ».  

Un projet sur-mesure pour placer les lycéens au cœur d’une excellence culturelle

Ce projet imaginé par les équipes éducatives et accompagné par la médiatrice culturelle Géraldine Aurousseau, est né de la volonté de placer les élèves au cœur d’un processus artistique exigeant qu’ils méritent.

À l’heure où la ville de Trappes est souvent perçue comme une ville aux faiblesses structurelles, l’établissement de la Plaine de Neauphle œuvre sans cesse pour valoriser ses élèves et leurs donner les clés tant d’une ouverture culturelle que d’une construction citoyenne aboutie.

Sur cette commune souvent stigmatisée et discriminée, ce projet prouve que les forces vives du territoire ont une haute estime des lycéens.