12 Coups de midi : L’histoire coquine d’une candidate contraint Jean-Luc Reichmann à évacuer une partie du public

12 Coups de midi L'histoire coquine d'une candidate contraint Jean-Luc Reichmann à évacuer une partie du public

Comme toujours, Jean-Luc Reichmann était présent à son rendez-vous sur TF1. Une diffusion des 12 coups de midi qui a toutefois retenu l’attention des internautes car une candidate raconte une histoire coquine. On vous donne plus de détails.

Une petite blague qui tourne mal ?

Avec cette nouvelle diffusion, le public a été choqué. Jean-Luc Reichmann a en effet usé de son humour pour poser une question qui n’a pas fait l’unanimité auprès de tous. Et les internautes n’ont pas mis longtemps à annoncer leur avis sur le sujet sur les réseaux sociaux. Une situation qui pourrait d’ailleurs faire courir un risque aux 12 coups de midi. En effet, sa petite blague pourrait se transformer en problème. À titre de rappel, Jean-Luc Reichmann avait décidé de poser une question concernant une histoire coquine d’une candidate. Lors de cette édition des 12 coups de midi, Jean-Luc Reichmann a demandé à l’un des candidats ce qu’était un « summer p*nis ». Et comme le candidat n’a pas pu trouver la bonne réponse, c’est donc Zette qui a donné les détails.

Mais le sujet assez intime durant l’émission n’est pas passé inaperçu. Pour ceux qui ne le savent pas, cette expression serait le reflet d’un phénomène physique qui se produit lorsque la température change. Il semblerait alors que les attributs de l’homme changent de volume. Une information inédite pour les fans de l’émission !

 

L’histoire coquine d’une candidate dans 12 coups de midi

Il se passe toujours quelque chose d’étonnant sur le plateau des 12 coups de midi. Jean-Luc Reichmann de 12 coups de midi a été confronté à une histoire coquine d’une candidate. « Il parait qu’il vous ait arrivé quelque chose d’assez dingue. Vous étiez avec votre compagnon et là, que s’est-il passé ? », a lancé l’animateur à la prénommée Laurine. « Ma mère n’est pas encore au courant », a prévenu la participante. Jean-Luc Reichmann lui a demandé s’il fallait faire partir sa maman, présente dans le public.

Après avoir fait signe de la laisser à sa place, elle a démarré son histoire sauf que le présentateur l’a immédiatement stoppée. « Sophie… il va falloir sortir. Le petit frère aussi », a-t-il dit en se dirigeant vers eux. « Je vois une jeune fille aussi… Excusez-moi mais vous allez sortir aussi », a-t-il dit avant que la jeune femme n’ajoute : « Je ne vais pas rentrer dans les détails non plus ».

Pas de quoi rassurer l’interprète de Léo Matteï. Il a fait le tour du public pour évacuer un maximum de personnes susceptibles d’être heurtées par cette anecdote. Une fois le ménage fait, Laurine a pu reprendre : « On faisait un câlin et d’un seul coup, il prend son téléphone et voit qu’il a reçu plein de messages disant qu’il était en live sur Facebook. On pensait que c’était une blague ou un virus, on a tout fermé puis on s’est rendu compte que la caméra était allumée. » Encore une anecdote amusante !

Amandine Blanc

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.