150 grammes par semaine ! La légumineuse qui contrôle la glycémie, nettoie les artères et vous fait aller aux toilettes 

À mi-chemin entre un légume et une légumineuse, les petits pois sont des légumes frais qui peuvent être consommés crus et qui contiennent une forte concentration de vitamines, d’enzymes et d’antioxydants. Les petits pois sont des sources de bêta-carotène. Ainsi que d’importants antioxydants tels que la lutéine et la zéaxanthine, qui sont essentiels pour la santé des yeux. Selon ce rapport de la division des aliments et des médicaments du Département de l’agriculture de Caroline du Nord.

150 grammes par semaine ! La légumineuse qui contrôle la glycémie, nettoie les artères et vous fait aller aux toilettes 
publicité

Selon les données de la National Nutrient Database for Standard Reference Legacy Release, les petits pois contiennent des vitamines A, C, B (B6 et B12), K et E. En ce qui concerne leur teneur en minéraux, il convient de noter qu’ils constituent une excellente source de manganèse et de fer. En outre, dans une moindre mesure, ils fournissent du phosphore, du potassium et du magnésium, du zinc, du cuivre et du sodium.

publicité

Les petits pois sont riches en protéines, en fibres et en vitamines

La valeur nutritionnelle des pois est considérable. Surtout si l’on considère que leur apport calorique est inférieur à celui des autres légumineuses. Ainsi, pour 100 grammes de pois, ils apportent :

– Calories : 80 kcal

publicité

– Protéines : 5,3 g

– Lipides : 0,4 g

– Glucides : 10 g

– Fibres : 7,8 g

Bien que nous ayons déjà mentionné ses principales valeurs nutritionnelles, voici les nutriments des petits pois plus en détail.

  • Plein de vitamines. Avec 150 g, les deux tiers des besoins quotidiens en vitamines C et K et près de 10 % de la vitamine A sont couverts. La vitamine B1, qui influence l‘humeur, se distingue particulièrement.
  • Minéraux essentiels. En termes de minéraux, 150 g couvrent un quart des besoins en fer, un cinquième du phosphore et un sixième du magnésium.
  • Des protéines. En tant que légumineuse, elle contient trois à quatre fois plus de protéines que les légumes frais, mais ceux-ci sont à leur tour plus légers et plus digestes que les lentilles ou les pois chiches secs. Le pourcentage de protéines est de près de 6 %, supérieur à celui des haricots verts (2,4 %) et inférieur à celui des légumineuses sèches, qui est d’environ 20 %.
  • Glucides. Les pois sont également l’une des légumineuses dont l’apport en glucides, et plus précisément en sucres solubles, est le plus élevé. Cela est particulièrement vrai pour les pois fraîchement récoltés, car au fil du temps, les sucres solubles sont transformés en amidon. C’est l’une des raisons pour lesquelles les pois surgelés sont souvent plus doux et plus appétissants que les pois frais. 

Les petits pois : limitent le taux de cholestérol et de sucre dans le sang et aident à aller aux toilettes.

Les petits pois sont riches en fibres solubles, qui contribuent à réduire le taux de cholestérol et à réguler la glycémie. Mais regardons tous les bienfaits que cette légumineuse apporte à notre organisme !

– Réduit le taux de cholestérol

Un autre effet des fibres solubles contenues dans les pois est de réduire l’absorption du cholestérol LDL et des graisses saturées qui forment les plaques d’athérome dans les artères. Les petits pois sont des vasodilatateurs, protégeant ainsi la santé cardiovasculaire.

– Convient aux diabétiques

Malgré leur goût sucré, les petits pois conviennent parfaitement aux diabétiques. En raison de leur richesse en pectine, une fibre soluble qui ralentit la digestion et favorise l’absorption progressive du glucose. Ce qui est bénéfique pour le pancréas et la production d’insuline. Les autres composants hypoglycémiants des pois sont les acides ascorbiques et salicyliques et les oligo-éléments chrome et manganèse.

– Contre la constipation

Les fibres insolubles des petits pois, quant à elles, agissent contre la constipation et empêchent l’accumulation de substances potentiellement cancérigènes en facilitant l’évacuation. De plus, par rapport à d’autres légumineuses, elles ne créent pas de troubles gastriques.

 

publicité

 

publicité

Benoit Mandin

Rédacteur Web depuis plusieurs années, aucune information ne m’échappe. Un vrai féru de la lecture et de nature très curieuse, je me ferai le plaisir de vous informer de toutes les dernières nouvelles.