Vous êtes ici : Accueil > Actualités > 3 taxes qui vont peser encore plus sur votre budget en 2024 : à quoi s’attendre pour cette nouvelle année ?

3 taxes qui vont peser encore plus sur votre budget en 2024 : à quoi s’attendre pour cette nouvelle année ?

2024 ne sera pas facile pour de nombreux Français. Suite à une réévaluation, il y aura une augmentation de certaines taxes.

Pour l’année 2024, certains Français vont faire au hausse de trois taxes en particuliers. Une situation due à une réévaluation de différents impôts.

Des contribuables au plus mal

En ce moment, la France vit une période de crise et tout le monde a du mal à joindre les deux bouts. Cependant, le gouvernement ne rate pas une occasion pour mettre encore à mal les Français. Dernièrement, il avait fait part d’une hausse de plusieurs taxes en 2024. Cette nouvelle année s’annonce vraiment difficile malgré l’effort de l’exécutif pour soulager les conséquences de l’inflation. En ce moment, plusieurs familles ont du mal à garder la tête hors de l’eau. D’ailleurs, le hause de ces taxes en 2024 risque d’empirer la situation de plusieurs familles. La Direction générale du Trésor annonce tout de même un ralentissement du taux d’inflation. Une bonne nouvelle qui est loin d’être visible sur la vie en général.

Ainsi, suite à un communiqué du gouvernement, trois taxes en particulier vont connaitre une hausse pour cette année 2024.  Un événement qui va impacter les budgets de plusieurs familles.  Mais qu’est qu’une taxe ?

La définition d’une taxe

La taxe est liée à une prestation de service spécifique, rendue par un organisme de service public. Elle vient rémunérer le fonctionnement d’un service public ou l’utilisation d’un ouvrage public. (Au contraire, l’impôt n’est pas affecté à une dépense en particulier mais concourt au budget global de l’État). Fondamentalement une taxe n’est pas bien différente d’un impôt en ce sens qu’il s’agit également d’un prélèvement fiscal définitif. La taxe est également une somme d’argent payée par des contribuables : elle est donc pécuniaire, obligatoire quand elle est due et effectuée par voie d’autorité. La véritable différence entre l’impôt et la taxe réside dans leur finalité : la taxe est liée à une prestation de service spécifique, rendue par un organisme de service public.

Il faut souligner toutefois que la taxe n’est pas proportionnelle au service rendu. Même si un contribuable ne bénéficie pas du service, il doit tout de même payer cette taxe. Il s’agit, encore une fois, du principe de solidarité des citoyens au regard des dépenses publiques. Le montant de la taxe est donc généralement fixe et ne varie que très peu. Enfin, il faut souligner que seuls les utilisateurs du service vont devoir payer la redevance : ceux qui ne l’utilisent pas n’en sont pas redevables. La redevance est la somme versée par un usager d’un service ou d’un ouvrage public. Maintenant que les choses sont clarifiées, il est intéressant de cerner plusieurs exemples d’impôts, de taxes, et de redevances. En effet, la loi ne manque pas d’écarts de langage en la matière !

La hausse de trois taxes est inévitable en 2024

Le gouvernement vient de créer une nouvelle taxe au niveau des plateformes de musique.  Effectivement, le but est donc de financer le Centre national de musique (CNM). Il s’agit de la taxe sur les abonnements de musique en streaming. Ce nouvel impôt est de 1,75 % sur les revenus. Amazon Music, Spotify, Deezer, YouTube ou encore Apple Music sont touchés par cette taxe. Cela va notamment impacter le porte-monnaie des Français.

Les propriétaires de biens immobiliers vont aussi être impacter pas une hausse des taxes. Cette fois, il s’agit d’une hausse de leur impôt foncier soit une nouvelle revalorisation de 7,1 % pour l’automne prochain. Cette nouvelle hausse de l’impôt foncier touche les valeurs locatives cadastrales. Ces valeurs vont servir de base pour les calculs d’impôts. Cette revalorisation atteint les 4 % pour cette année 2024. Ainsi, les propriétaires de biens immobiliers doivent s’attendre à une hausse de cette même valeur à leur taxe foncière.

Le grand retour de la TICFE (Taxe intérieure de consommation finale de l’électricité)

Les crises énergétiques sont aussi en train de mettre à mal les Français. Par ailleurs, depuis le début de ce mois, ces derniers vont faire face à une hausse du prix de l’électricité. Chose qui est vraiment inévitable. Et pour cette année 2024, elle sera très dure à encaisser pour des millions de foyers français. La taxe intérieure de consommation finale de l’électricité (TICFE) revient et va chambouler l’état financier des contribuables.

Face à cette crise, l’exécutif décide de programmer le grand retour de la TICFE. Suite à la suppression progressive du bouclier tarifaire, la taxe de l’électricité va connaitre une hausse de hausse de 10 %. Cela signifie 130 euros de plus sur l’ensemble de leurs factures en une année. La hausse de ces taxes en 2024 vont chambouler la vie de bon nombre de personnes.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Livret A : enfin une bonne nouvelle pour le taux !

Livret A : enfin une bonne nouvelle pour le taux !

L'astuce d'espion : ce simple réglage va aider à écouter une conversation sans être dans la même pièce

L’astuce d’espion : ce simple réglage va aider à écouter une conversation sans être dans la même pièce

Elle gagne près de 50 000 euros au jeu à gratter : parano, elle prend "deux jours d'arrêt de travail" pour surveiller son ticket

Elle gagne près de 50 000 euros au jeu à gratter : parano, elle prend « deux jours d’arrêt de travail » pour surveiller son ticket

Quand commence la campagne d’envoi du chèque énergie 2024 ?

Quand commence la campagne d’envoi du chèque énergie 2024 ?

Retraite Agirc-Arrco : 400 000 assurés ont eu droit à une excellente nouvelle, à quoi vous attendre

Retraite Agirc-Arrco : 400 000 assurés ont eu droit à une excellente nouvelle, à quoi vous attendre

APL, APA, Réductions d’impôt … Ces aides financières destinées pour l’Ehpad

APL, APA, Réductions d’impôt … Ces aides financières destinées pour l’Ehpad