Vous êtes ici : Accueil > Actualités > 600 € pour cette aide exceptionnelle que les bénéficiaires de l’AAH peuvent toucher, les conditions

600 € pour cette aide exceptionnelle que les bénéficiaires de l’AAH peuvent toucher, les conditions

Les bénéficiaires de l’AAH ont droit à une autre aide. Cette dernière est d’un montant de 600 euros qui peut être très utile.

Il existe une aide en complément de l’AAH d’un montant de 600 euros. Comme bon nombre d’aides, pour en bénéficier, il est nécessaire de remplir quelques conditions.

C’est quoi l’AAH ?

Vous êtes en situation de handicap et percevez de faibles ressources ? L’Allocation aux adultes handicapés (AAH) est une aide financière qui peut compléter vos ressources et ainsi vous garantir un revenu minimal d’existence pour faire face aux dépenses de la vie quotidienne. Instaurée par la loi du 30 juin 1975, l’AAH vise donc à vous assurer un minima social et ainsi vous prémunir contre toute forme d’exclusion. Durée d’attribution, critères, démarches à effectuer ou encore montant de l’AAH, découvrez dans ce dossier tout ce qu’il faut savoir sur l’Allocation aux adultes handicapés !

Cette une aide financière qui vise dont à compléter vos ressources pour vous garantir un revenu minimal d’existence. C’est la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), ex-COTOREP, qui statut de votre droit à l’AAH. La prestation peut vous être attribuée pendant une durée variable déterminée en fonction de votre taux d’incapacité et l’évolution estimée de votre handicap. Le montant de l’AAH versée par la caisse d’allocations familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA), varie en fonction de votre situation professionnelle et de vos ressources.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’AAH ?

Pour toucher l’AAH vous devez remplir un certain nombre de conditions :

  • Incapacité ;
  • Âge ;
  • Résidence ;

Plus globalement, il est nécessaire de remplir les conditions générales pour bénéficier des prestations familiales. Ainsi, pour prétendre à l’AAH, vous devez présenter un certain taux d’incapacité permanent. Ce taux, déterminé par la Commission des droits pour l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH ex-COTOREP), est fixé en fonction d’un guide-barème pour l’évaluation des déficiences et incapacités des personnes handicapées.

  • Le taux d’incapacité est égal ou supérieur à 80 % : vous avez le droit à l’AAH ;
  • Le taux d’incapacité est compris entre 50 et 79 % : le droit à l’AAH peut être ouvert si vous avez une restriction substantielle et durable d’accès à un emploi en raison du handicap. En d’autres termes, en raison de votre handicap, vous rencontrez depuis au moins 1 an à la date de la demande d’AAH, des difficultés importantes d’accès ou de maintien dans un emploi en milieu ordinaire, non compensées par des dispositifs d’aménagement du poste de travail.

Une partie des conditions à remplir pour bénéficier de cette prestation est étudiée par la MDPH. Ces critères sont ceux liés à la situation de handicap et plus particulièrement au taux d’incapacité.

Pour bénéficier de l’AAH, vous devez être âgé d’au moins 20 ans. Si vous avez notamment au moins 16 ans, vous pouvez accéder à l’allocation à condition de ne plus être considéré comme étant à la charge effective et permanente de vos parents. Pour être clair, ils n’assurent plus financièrement votre entretien (nourriture, logement, habillement) et n’assument plus la responsabilité affective et éducative. D’ailleurs, il y a une aide en complément de l’AAH. Mais de quoi s’agit-elle ?

Une aide exceptionnelle

L’aide complémentaire de l’AAH vient de l’initiative du gouvernement « cohésion numérique des territoires ». Vraisemblablement, c’est une aide mise en place pour que le taux de 100 % de foyers français connectés à internet d’ici 2025. Ainsi, il reste 12 millions de Français demeurant sans accès à internet haut débit.  Tous cela a été causé par faute de moyens. Pour réduire cette fracture numérique, le plan d’action de l’État consiste à apporter une aide financière. Les bénéficiaires doivent utiliser celle-ci pour accéder à un internet fixe de qualité. Il s’agit donc d’une aide en complément à l’AAH. Bien évidemment, le montant octroyé dépend d’autres paramètres. Il varie de 150 euros à 600 euros en fonction des situations.

Des conditions pour bénéficier de l’aide en complément de l’AAH

Cette aide en complément de l’AAH exige aussi des conditions pour accéder convenablement à internet.  Cependant, le montant va dépendre de la localité. En effet, les foyers situés outre-mer obtiennent 150 euros d’aide. Les familles aux revenus moyens ont droit à 300 euros. Les familles les plus démunies toucheront 600 euros. Tous ceux qui perçoivent l’AAH, le RSA, l’ASPA, l’Ada, L’ASS et l’ASS peuvent bénéficier à cette aide en complément l’AAH. Il en sera de même pour les bénéficiaires des minima sociaux.

Mais pour cela, il faut s’inscrire sur le site du gouvernement dédié à cette aide particulière. Les opérateurs offrant l’accès doivent aussi avoir signé un partenariat avec le gouvernement. Pour le moment, il n’y a qu’Orange, Numerisat, Alsatis et SFR car ils couvrent la majorité du territoire français, cela devrait aller. Cependant, on voit déjà quelques réclamations apparaître ici et là.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Impôts 2024 : Voici les revenus 2023 à ne pas dépasser pour être exonéré par le fisc

Impôts 2024 : Voici les revenus 2023 à ne pas dépasser pour être exonéré par le fisc

Astrologie 2024 : le signe du Poisson connaitra-t-il de la chance en mars ?

Astrologie 2024 : le signe du Poisson connaitra-t-il de la chance en mars ?

Quest 3 : Voici les nouvelles fonctionnalités de suivi des mains

Quest 3 : Voici les nouvelles fonctionnalités de suivi des mains

La pièce de 2 euros distribuée aux écoliers pour les JO, une opération controverse à près de 16 millions d’euros

La pièce de 2 euros distribuée aux écoliers pour les JO, une opération controverse à près de 16 millions d’euros

Retraite : Une bonne nouvelle qui arrive à point pour les 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco

Retraite : Une bonne nouvelle qui arrive à point pour les 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco

Vinted : l’arnaque au colis vide prend fait de plus en plus de victime

Vinted : l’arnaque au colis vide prend fait de plus en plus de victime

Laisser un commentaire