Affaire conclue : Julien Cohen balance tout sur les acheteurs, loin d’être « copains »…

Avec le temps, les téléspectateurs d’Affaire conclue se sont attachés à ses experts. Néanmoins, il s’avérait que ces acheteurs montrent un tout autre visage dans les coulisses. Les tensions sont au rendez-vous.

Affaire conclue  Julien Cohen balance tout sur les acheteurs, loin d’être « copains »…
© France 2
publicité

Après l’annonce de son départ dans Affaire conclue, Julien Cohen s’adonne à des confidences sur l’émission. Selon lui, les acheteurs de cette dernière sont loin d’être des amis. Pourtant, la réussite de ce programme repose totalement sur la personnalité des acheteurs.

publicité

Pour de nouveaux horizons

Très récemment, Julien Cohen avait dévoilé son départ d’Affaire conclue. Ainsi, lors d’une interview avec Courrier Picard, le collectionneur avait évoqué les raisons de cette décision. Vraisemblablement, il se dit en avoir marre des rythmes effrénés et veut se consacrer à d’autres projets. « C’est le clap de fin en ce qui me concerne pour Affaire conclue. J’ai tourné 1557 émissions, j’ai vu 7 204 personnes me présentant des objets. J’en ai acheté 1813 et j’ai participé à 330 jours de tournage en 4 ans et demi. À raison de trois puis quatre et jusqu’à six émissions par jour. J’ai vécu une aventure extraordinaire », avait confié Julien Cohen. En effet, ce dernier annonce aussi vouloir développer Maisons de brocanteur. Apparemment, il préfère mettre toute son énergie dans ce projet qui le passionne tant. À première vue, Julien Cohen semble s’être complètement défait d’Affaire conclue. L’acheteur avait aussi parlé de sa relation avec ses futurs ex-collègues lors de cet entretien. Julien Cohen déclare ne pas avoir eu des nouvelles de Sophie Davant depuis l’annonce de son départ d’Affaire conclue.

Julien Cohen, de fortes tensions dans les coulisses d’Affaire conclue

Lors de ce même entretien, Julien Cohen affirme que l’ambiance en coulisse d’Affaire conclue est loin d’être rose. Il a même déclaré qu’il y avait de fortes tensions. « Il y en a toujours du fait des enjeux financiers. Comme dans une cour de récréation, des affinités se créent. On n’est pas forcément tous copains en dehors du tournage. (…) » avait-il confié.

publicité

Cependant, Julien Cohen n’est pas la première personne à parler de ces tensions dans le programme. Il y a des semaines de cela, Caroline Margeridon avait aussi fait le même constat. En effet, l’amie de Sophie Davant avait accordé un entretien à Jordan de Luxe dans L’Instant de Luxe.

publicité

« Il y a automatiquement des tensions sur les achats, quand on voit un objet. Je ne sais pas ce que disent les équipes et parfois, je vais peut-être dire quelque chose à côté. Alors du coup, maintenant, il y a une nouvelle version qui est plutôt sympa, c’est que l’expert vient pour expliquer et je suis capable de dire : “Je ne suis pas d’accord”. Notre métier, c’est : plus on en sait, moins on en sait et ça, c’est chouette », avait affirmé Caroline Margeridon. Notant que cette dernière a eu de soucis avec un ancien collègue. Il s’agit de Pierre-Jean Chalençon.

publicité

Joshua Daguenet

Joshua Daguenet - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.