Affaire Conclue : la vente d’une annonce d’un film culte produit le scandale, la Toile choquée

Parfois, il existe un écart parmi le public et les professionnels d’Affaire Conclue. À tel point que la rédaction d’Arcadi a décidé de vous expliquer cette histoire. Attachez vous, elle est honorable d’une saga de science-fiction.

Affaire Conclue la vente d’une annonce d’un film culte produit le scandale, la Toile choquée
publicité

Malgré un tri rigoureux des objets d’Affaire Conclue, leur valeur ne part pas à l’œil des pros. Cette affaire choque autant qu’il intrigue.  

publicité

Affaire Conclue dans l’angoisse

Depuis qu’on a regardé le premier épisode d’Affaire Conclue, on sait qu’on ne va jamais s’ennuyer. Effectivement, quand on a la routine de faire des brocantes, on obtient souvent des choses que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Qu’on soit vendeur ou acheteur, on doit complètement se fier à son intuition. Déterminée à mettre les deux parties en relation sans passer par la case arnaque, Sophie Davant appel à l’aide aux plus grands professionnels de France et de Navarre. Bien entendu, la discussion autour du départ obligé de Jean-Pierre Chalençon est encore dans tous les souvenirs. Pour ce qui est de la prise de distances volontaire de Julien Cohen, elle a un peu fané l’atmosphère de ce début d’année 2022. Qu’à cela ne tienne, un des derniers cinémas de l’émission va échauffer la Toile.

Le prix du désaccord

Arrivée tout droit du plat pays, cette vendeuse belge imaginait posséder un trésor. Malheureusement, après une étude approfondie de l’image à la loupe, l’officière ministérielle d’Affaire Conclue détruit le silence. Sans prendre de pincettes, elle lui fait ses aveux qu’elle n’est pas en possession de la version originale de la saga Star Wars. « L’estimation va être très raisonnable. Il y a des affiches de cinéma qui coûtent 300, 400 ou 500 euros, parfois beaucoup plus. » Déterminant le produit telle une « illustration », sa réponse est définitive. En enlevant un zéro au calcul, la réaction de la propriétaire est équivoque. Va-t-elle essayer de recevoir plus que ces fameux « 20 euros » ?

publicité

Si elle avait eu l’occasion de lire les commentaires sur la Toile, l’égo de la vendeuse d’Affaire Conclue en aurait pris un sacré coup dans l’aile. Effectivement, les internautes ne comprennent pas trop l’intérêt de la scène. Pire, les jaloux rejoignent le plan de la jeune femme. Oups, cette fois-ci, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Par le passé, ils n’aiment absolument pas voir des rediffusions. Puis, ils se rendent compte que leur émission favorite est trop souvent déprogrammée au profit d’événements tels que les obsèques au Panthéon de Joséphine Baker ou de tournois comme Roland Garros. Alors, si aujourd’hui, ils remettent en question l’estimation de la commissaire-priseuse, c’est la double peine. 

publicité

 

publicité

Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .