Affaire conclue : Sophie Davant et Harold Hessel honteux, gros malaise après une énorme bourde

Frappée par la solitude, Sophie Davant a une fois de plus commis une maladresse sur le plateau d’Affaire conclue. Heureusement pour elle que son acolyte de toujours, Harold Hessel, était là pour la soutenir dans son malaise. 

Affaire conclue Sophie Davant et Harold Hessel honteux, gros malaise après une énorme bourde
© Hast - BestImage
publicité

Une fois encore, Sophie Davant et Harold Hessel ont fait des siennes sur le plateau d’ Affaire conclue.

publicité

Sophie Davant et Harold Hessel, un duo incorrigible dans Affaire conclue

Ce lundi 4 octobre 2021, Sophie Davant a une fois encore fait preuve d’indiscrétion sur le plateau d’Affaire conclue. Lors de ce numéro de l’émission de France 2, Peter, envoyé par sa mère, était venu dans l’émission afin de vendre deux tables basses. Des objets qui ont tout de suite plu à Harold Hessel, le commissaire-priseur du programme. En effet, selon lui, elles sont indémodables.

Il s’est encore plus enthousiasmé quand il a vu que celle-ci était des œuvres de Pierre Vandel. Si vous l’ignorez, ce dernier est un célèbre créateur français de mobiliers qui a été lancé par l’illustre couturier, Pierre Cardin. Ainsi, alors qu’Harold Hessel continue de donner des explications sur les deux tables, Sophie Davant, quant à elle, a souhaité glisser la plus petite des tables sous la grande. L’animatrice a retourné le meuble dans tous les sens. Mais n’arrivant pas à ses fins, elle était obligée de demander de l’aide à son ami.

publicité

«Vous êtes aussi blonde que moi!»

Mais ce que Sophie Davant ignorait, c’est qu’Harold Hessel était tout aussi perdu qu’elle. En effet, l’expert d’Affaire conclue était loin de comprendre que les deux tables de Peter étaient gigognes. Le vendeur était donc obligé d’intervenir. Bien évidemment, une situation qui a créé le malaise chez l’animatrice. Honteuse, elle a lancé en riant : «Vive la blonde ». Très gênée, elle a poursuivi : «Il y a des moments où je me sens très très seule! Pardon! ».

publicité

Bien évidemment, il faut dire qu’Harold Hessel ne lui a pas été d’une grande aide. L’expert a confié : « Je ne vous aide pas beaucoup, c’est vrai! ». Une déclaration que la meilleure amie de Caroline Margeridon a poursuivie : « Vous pensiez qu’elle n’allait pas dessous? Donc vous êtes aussi blonde que moi! ». De quoi faire rougir son acolyte qui a continué son expertise.

publicité

Roland GRANSART

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.