Affaire conclue : Un vendeur se fait malmener dans l’émission par Julien Cohen !

Ce mercredi 17 novembre 2021, un vendeur a été la cible de piques de la part des acheteurs d’Affaire conclue.

Affaire conclue  Un vendeur se fait malmener dans l’émission par Julien Cohen !
© France 2

Affaire Conclue est un programme de France 2 qui met en vente des objets en direct sur le plateau. Cependant, dans cette épisode de l’émission, les membres de l’équipe s’en est pris à un candidat. Vraisemblablement, ce n’est pas la première fois que ce genre de chose arrive.

Un candidat au plus mal

Des candidats malmenés dans Affaire conclue, c’est devenu une tradition. En effet, pour se faire, les membres de l’équipe balancent des plaisanteries sur les objets qui sont mis en vente. Cependant, cette fois, c’est un vendeur qui a été pris pour cible à cause de son prénom. Ce 17 novembre dernier, le candidat en question est venu vendre un lustre Spoutnik. Cet objet avait été estimé à 100 euros.

Vraisemblablement, l’homme de 45 ans était satisfait de cette estimation. Mais, c’est lors de sa présentation que l’histoire est partie en vrille. Apparemment, le candidat se nommait Julien. « OH NON ! Pas deux ! Vous n’avez pas un deuxième prénom ? Un truc un peu moins… » avait ainsi déclaré Anne-Catherine Verwaerde. « Dehors ! » martèle à son tour Paul Azzopardi. De son côté, Julien Cohen réplique : « Julien, c’est un très beau prénom ». Une plaisanterie qui a réussi à déstresser le candidat qui venait vendre son objet fétiche.

Affaire conclue victime d’un grand scandale

Il y a bon nombre d’émissions qui sont toujours au cœur des scandales. Pour sa part, Affaire conclue a déjà eu son lot de tumultes surtout durant la crise liée à la Covid-19. Apparemment, cette situation a été due aux comportements de l’un des anciens membres de l’équipe, Pierre-Jean Chalençon. Effectivement, ce dernier avait organisé une soirée et un repas de luxe dans un manoir. Le seul hic, à cet instant, les restaurants et les bars avaient une interdiction d’ouverture.

En effet, l’histoire s’était passée durant le confinement. Ainsi, lorsque l’état faisait la chasse aux restaurants clandestins, son acte a suscité un vrai scandale. Malgré ses excuses et ses larmes sur les plateaux télévisés, Pierre-Jean Chalençon a été viré d’Affaire conclue. Une décision prise pour ne pas entrainer le programme dans sa chute. Depuis cet évènement, bon nombre d’acheteurs professionnels se succèdent alors sur le plateau de l’émission. De cette manière, il y a plus de diversité et de découverte de nouveaux univers.

Annabelle Martella

Discipline et dynamise sont ces mots d’ordre et elle veille et ne pas y déroger dans tous ces articles publiés. Son ambition dans son métier semble lui prédire un avenir radieux et elle compte s’investir quotidiennement pour y parvenir.