Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Agirc-Arrco : les 68 milliards d’euros de la caisse de retraite complémentaire attirent plus d’un

Agirc-Arrco : les 68 milliards d’euros de la caisse de retraite complémentaire attirent plus d’un

L’Agirc-Arrco, la caisse de retraite complémentaire du privé détient une grande réserve alléchante de plus de 68 milliards d’euros. Les syndicats et le patronat vont passer à une négociation à partir du mois de septembre 2023. Notant qu’ils se sont déjà réunis le mardi 11 juillet dernier pour mettre en place ce programme des négociations.

Une négociation à prévoir

« L’Agirc-Arrco fait un versement de 87 milliards d’euros de retraites notamment chaque année à 13 millions de retraités », pouvait-on lire sur le site L’Agirc-Arrco, la caisse de retraite complémentaire. « Généralisé à tout le secteur privé, le régime Agirc-Arrco se maintient sur les cotisations obligatoires des entreprises et des salariés. En effet, il en est de même sur plus de 60 milliards d’euros de réserves. Ces réserves souhaitées par les Partenaires sociaux permettent au régime de faire face. C’est-à-dire face aux chocs conjoncturels comme la crise sanitaire récente sans peser sur les générations futures », avait ajouté l’organisme.

D’ailleurs, l’Etat est capable de piocher dans les réserves de la caisse de retraite de l’Agirc-Arrco. Cela pour financer des dépenses liées à la réforme des retraites d’après des responsables d’employeurs. Mais de son côté, Eric Chevée, vice-président de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPEM) a aussi donné son avis. « La complémentaire du privé ne doit pas abandonner sa « règle d’or. Celle de disposer de réserves représentant six mois de pensions à une échéance de 15 ans » avait-il déclaré.

La caisse de retraite de l’Agirc-Arrco pour des projets

Les syndicats restent sur leurs positions avec deux revendications concernant la caisse de retraite Argic-Arrco. Effectivement, il y a la revalorisation des pensions complémentaires. Pour cela, il faut une augmentation de la valeur du point de l’Agirc-Arrco. Cependant, avec l’âge de départ désormais à 64 ans, ils veulent aussi la fin du système de « bonus-malus ». Notant que ce dernier avait été mis en place en 2019. Ce système entrevoit de réduire la retraite complémentaire des anciens salariés du privé de 10%. Cela est effectif s’ils partent à l’âge légal de la retraite. À première vue, il faut travailler longtemps pour éviter cette décote.

À propos de l'auteur, Roland GRANSART

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.

D’autres publications dans 

Mauvaise surprise pour votre retraite, compte bancaire transféré... Voici les 3 infos argent du jour

Mauvaise surprise pour votre retraite, compte bancaire transféré… Voici les 3 infos argent du jour

piece-de-2-euros

Cette pièce de 2 euros vaut 15.000 euros, c’est la pièce qu’il ne faut pas perdre !

CAF une aide de 598

CAF : une aide de 598 euros versés le 30 mars 2023, voici les Français concernés

Agirc-Arrco : bonne nouvelle pour les retraités, ce service va aider plus d’un

Agirc-Arrco : bonne nouvelle pour les retraités, ce service va aider plus d’un

Retraite : Une bonne nouvelle qui arrive à point pour les 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco

Retraite : Une bonne nouvelle qui arrive à point pour les 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco

Retraite : Cette aide de 1012 € auxquels la plupart des retraités va toucher en 2024

Retraite : Cette aide de 1012 € auxquels la plupart des retraités va toucher en 2024