Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Aides sociales : 39 % des Français ne les réclament pas, en faites-vous partie ?

Aides sociales : 39 % des Français ne les réclament pas, en faites-vous partie ?

Sachez que nombreux sont les aides sociales qui sont non demandés par les Français en ce moment. En effet, en France, la DREES estime que plus de 39 % de la population éligible n’y prête pas attention. Les raisons sont multiples. On vous explique dans cet article.

Ces aides sont un coup de pousse qui profite à tous

En France, les aides sociales sont distribuées par la CAF. Chaque mois, la Caisse d’allocations familiales aide le plus grand nombre d’entre nous. Les aides sont multiples, on en compte une vingtaine. Parmi elles, le RSA, l’APL, l’ALS, la prime d’activité, les allocations familiales, les aides au logement. Mais aussi l’allocation aux adultes handicapés (AAH), la complémentaire santé solidaire (CSS),…

Ces aides sociales versées par les CAF chaque mois à des millions de bénéficiaires permettent donc d’aider ceux qui ont les revenus les plus faibles. Et beaucoup en bénéficient. L’APL fait partie des aides sociales les plus réclamées en France. La CAF l’accorde en fonction de vos ressources et celles de votre foyer. De manière générale, ce sont les étudiants qui en bénéficient plus que n’importe qui d’autre. Seulement voilà. Selon les chiffres de la DREES, de nombreuses personnes n’entament pas les démarches pour obtenir des aides de l’État. Cela représente donc un manque à gagner énorme pour le gouvernement.

Ces aides sociales, non demandées par les Français, sont des pertes d’argent pour l’État

Chaque année, le gouvernement lance une enveloppe de plusieurs milliards d’euros à redistribuer aux Français. Cette enveloppe est pour les revenus les plus précaires. Cependant, selon des enquêtes menées auprès de la CAF, des millions de bénéficiaires ne réclament pas leurs droits. En effet, 39 % des Français ne demandent pas leurs aides sociales. Cela veut dire qu’ils remplissent les critères pour obtenir des prestations sociales, mais ils n’en font pas la demande. Et il y a plusieurs raisons à cela. La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) a donc publié une étude concernant la connaissance des principales prestations sociales. Cette étude a été réalisée auprès de 4 000 personnes résidant en France.

En effet, 39 % des sondés ne demandent pas les aides auxquelles ils ont droit. Cela est dû, dans un premier temps, à un manque d’informations sur les aides qui existent. Mais aussi sur les organismes auxquels s’adresser. Les jeunes qui sont peu habitués aux démarches administratives, sont particulièrement concernés par ce manque d’informations. Les familles monoparentales sont plus au courant que les autres. Donc si vous faites partie de ces gens, sachez qu’il y a peut-être des aides qui vous attendent

À propos de l'auteur, Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.

D’autres publications dans 

Calcul de la pension de retraite : les primes perçues par les salariés qui sont prises en compte

Calcul de la pension de retraite : les primes perçues par les salariés qui sont prises en compte

Test de QI : Voici comment trouver la tête du panda en moins de 10 secondes

Test de QI : Voici comment trouver la tête du panda en moins de 10 secondes

Agirc-Arrco : découvrez ce nouveau service gratuit offert par votre retraite complémentaire

Agirc-Arrco : découvrez ce nouveau service gratuit offert par votre retraite complémentaire

Taux du LEP : une mauvaise nouvelle pour les détenteurs de ce placement au 1er août 2024

Taux du LEP : une mauvaise nouvelle pour les détenteurs de ce placement au 1er août 2024

Accessoires connectés, services 24/24 : pour des seniors en sécurité à domicile

Accessoires connectés, services 24/24 : pour des seniors en sécurité à domicile

Retraite : le remariage met-il à mal le droit à la pension de réversion ?

Retraite : le remariage met-il à mal le droit à la pension de réversion ?