Aides sociales revalorisées : RSA, APL… découvrez à quelle augmentation s’attendre en juillet

Les Français comme bon nombre de personnes à travers le monde doivent faire face à l’inflation, mais aussi la hausse du prix de bon nombre de choses. Pour joindre les deux bouts, les aides sociales sont plus que jamais nécessaires.

Aides sociales revalorisées  RSA, APL… découvrez à quelle augmentation s’attendre en juillet
©Adobe Stock

À partir du 1er juillet de cette année, des aides sociales vont être revalorisées de 4 %. Cela fait partie du projet de loi « pouvoir d’achat » qui avait été initié par le gouvernement. Tout le monde se demande quelles allocations sont touchées par cette revalorisation. On fait le point pour vous.

Les aides sociales revalorisées

Il semblerait que le premier projet de loi du gouvernement d’Elisabeth Borne va se concentrer sur le pouvoir d’achat. Une décision que le président de la République a dû prendre vu la situation économique actuelle. Suite à cela, des aides sociales vont être revalorisées à hauteur de 4 % dès le 1er juillet prochain. De leur côté, les retraités souhaitent au plus haut point une revalorisation de leur pension de retraite.

Mais quelles aides sociales vont être revalorisées ? Il semblerait que le Revenu de solidarité active (RSA) et l’allocation aux adultes handicapés (AAH) soient sur la liste. Il y aura aussi l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) ou minimum vieillesse, l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI), l’allocation veuvage (AV). L’allocation de solidarité spécifique (ASS) pour les chômeurs en fin de droits aura aussi droit à ces 4 % de hausse.

Une revalorisation rétroactive à partir du 1er juillet

Les mesures de revalorisation officielles de ces aides sociales ne vont être dévoilées qu’à partir du 6 juillet 2022. C’est à cette date que le projet de loi sur le pouvoir d’achat va être conduit en Conseil des ministres. Mais vu qu’Emmanuel Macron n’a pas la majorité, ce projet de loi va se finir sur une négociation. Notant tout de même que les aides sociales revalorisées ne vont pas avoir lieu dans l’immédiat. Cela va se faire de manière rétroactive, car cette loi ne sera soumise au vote qu’en août. La revalorisation entrera donc en vigueur en septembre et les allocataires auront droit à la hausse qui aurait dû avoir lieu en juillet et pour août.

Ce premier texte du deuxième mandat d’Emmanuel Macron fera partie des mesures pour contrecarrer l’inflation. Le président a déjà mis en place le chèque inflation et le bouclier tarifaire sur l’énergie. À cela s’ajoutent le dégel des rémunérations des fonctionnaires et le triplement et la pérennisation de la prime d’activité.

Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.