Albert de Monaco dans une colère noire : ce grand projet interdit à Beatrice Borromeo

Albert de Monaco dans une colère noire : ce grand projet interdit à Beatrice Borromeo
publicité

Le magazine Tatler vient de couronner Beatrice Borromeo « princesse la mieux habillée ». En effet, elle vient de détrôner bien comme il faut Meghan Markle.

publicité

Un titre qu’elle ne va pas utiliser pour mettre la honte à la famille princière de Monaco et surtout au Prince Albert II. De plus, la peur de ce dernier risque d’être une confession intime sur la famille comme dans la série The Crown.

Albert de Monaco, une tragédie en vue

Les créateurs de The Crown sont sur le point de mettre au pied sur Netflix une version monégasque de la série. « Peter Morgan et Stephen Daldry ont étudié de près les histoires intimes de la famille royale d’Angleterre. Une étude qui s’est faite sur trois générations. Ainsi, les deux hommes vont aussi faire la même chose concernant les Grimaldi » avait déclaré l’hebdomadaire Tatler.

publicité

« Le destin dramatique de Grace Kelly. Ou encore, les idylles peu conventionnelles de Stéphanie de Monaco. Sans oublier les ruptures à répétition de Charlotte Casiraghi » sera bientôt sur nos écrans. Effectivement, c’est grâce à la collaboration de Beatrice Borromeo que la femme de Pierre Casiraghi a accordé un entretien à Corriere della Sera. Bien évidemment, lors de cette interview, la jeune femme a parlé de ses bons nombres de projets comme des séries. Toutefois, elle n’évoque en aucune manière celle de la famille princière de Monaco.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par La Libre (@lalibre.be)

Les confidences de Charlotte Casiraghi

« J’ai débuté l’activité de ma nouvelle société de production documentaire. Astrea Films qui sera bientôt disponible sur Amazon Prime avec une série TV. Il y aura aussi un projet de show TV….En septembre, je vais en quelque sorte faire le tournage d’un docu-série. Or je ne serai absent que trois semaines pour le tournage. Bien évidemment, le reste du travail à faire je le ferai de chez moi » avait en effet confié l’égérie de Dior, Charlotte Casiraghi. Par la suite, la jolie blonde avait déclaré que son mari Pierre l’aide beaucoup avec leur enfant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Quién (@quiencom)

publicité

publicité

Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.