Albert de Monaco : « Il est évident qu’elle n’allait pas bien »

En proie à une dépression, Charlène de Monaco a quitté le Rocher pour quelques semaines. Face à la situation, le Prince Albert sollicite à ce que l’intimité de sa famille soit préservée.

Albert de Monaco Il est évident qu'elle n’allait pas bien
© palais.mc - KCS
publicité

Si elle vient de faire son retour sur le Rocher, l’épouse d’Albert de Monaco est déjà partie. En effet, en proie de faire une dépression, la princesse serait absente de la Principauté durant quelques semaines. Pour sa part, le Prince Albert demande à ce que l’intimité de sa famille soit protégée.

publicité

Charlène de Monaco absente de la fête nationale

Quelques jours après son retour sur le Rocher, après plusieurs mois à se soigner en Afrique du Sud, Charlène de Monaco serait au plus mal. Ce vendredi, le Prince Albert II a fait savoir dans les colonnes de People que son épouse a été admise dans un établissement « en dehors de Monaco ». D’après certaines allégations, il s’agirait d’une clinique zurichoise.

Auprès du magazine américain, le souverain monégasque a confié : « Elle souffre d’un épuisement profond, à la fois émotionnel et physique ». Avant d’expliquer que son rétablissement nécessitera des soins de plusieurs semaines au minimum. Le papa des jumeaux a indiqué : « Son retour il y a 11 jours, après six mois en Afrique du Sud, s’est plutôt bien passé dans les premières heures. Puis, il est devenu assez évident qu’elle n’allait pas bien ».

publicité

En effet, une semaine après son retour sur le Rocher, Charlène de Monaco avait annoncé qu’elle ne prendrait pas part aux festivités de la fête nationale monégasque du 19 novembre. En cause, elle serait victime d’une « fatigue générale profonde ». Pour cela, c’était seulement accompagné de ses deux enfants que le Prince Albert II ait célébré cette journée importante. Pourtant, cette journée festive était placée sous le signe du dixième anniversaire du couple princier.

Albert de Monaco fait une requête

Face aux rumeurs qui circulent sur une rupture de son couple, le souverain a décidé de mettre les choses au clair. « Cela n’a rien à voir avec notre relation. Il s’agit du résultat de plusieurs facteurs et ce sont des affaires privées », déclare-t-il. Avant de poursuivre : « Elle était dépassée et ne pouvait pas faire face aux fonctions officielles, à la vie en général ou même à la vie de famille ».

publicité

Quant à son hospitalisation, Charlène serait « calme et très compréhensive » selon son mari. Avant de conclure : « Elle s’est rendu compte qu’elle avait besoin d’aide », tout en précisant que son hospitalisation n’a « aucun rapport » avec le cancer, le coronavirus ou des chirurgies esthétiques. Néanmoins, Albert II demande aux gens de respecter l’intimité de sa famille pendant les semaines à venir.

publicité

Amandine Blanc

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.