Albert et Charlène de Monaco au bord de la rupture? Nicole Coste entre en guerre

En ce moment, Albert de Monaco est en train de mener une guerre de communication contre son épouse, Charlène de Monaco.

albert-et-charlene-de-monaco-au-bord-de-la-rupture-nicole-coste-entre-en-guerre
© Imago / Panoramic / Bestimage
publicité

Nicole Coste, l’ex du Prince Albert, profite de la petite guérilla entre le Prince Albert et Charlène de Monaco pour se mettre sous les feux des projecteurs.

publicité

De l’eau dans le vin

À première vue, le Prince Albert II semble vouloir coute que coute que sa femme revienne à la maison. En effet pour que ça arrive, le souverain monégasque a décidé de mener une guerre de communication contre Charlène de Monaco. Effectivement, c’est ce que l’hebdomadaire Public avait partagé dans sa parution du 10 septembre dernier. Effectivement grâce à cette petite guerre entre mari et femme, Nicole Coste a fait son grand retour.

En réalité, cette femme n’est autre que l’ancienne hôtesse de l’air avec qui Albert de Monaco a eu son fils ainé. Un jeune garçon qui se prénomme Alexandre et qui vient de célébrer ses 18 ans. Dernièrement, cette mère vient de faire une sortie médiatique remarquable avec Paris Match. Bien évidemment, elle n’a fait que chercher des poux à la mère de Jacques et Gabriella. Par conséquent, elle a dépeint la princesse comme étant une femme sournoise et mauvaise. Suite à ces évènements, l’hebdomadaire affirme que le fossé qu’il y a entre le couple ne cesse de s’agrandir de jour en jour. Le couple princier se rue de plus en plus vers un divorce imminent.

publicité

Nicole Coste veut la place de Charlène de Monaco

Nicole Coste semble regretter le fait de ne pas être devenu première Dame du Rocher. Vraisemblablement, la mère d’Alexandre Grimaldi Coste n’est pas devenue princesse à cause d’une erreur qu’elle a faite. En effet, il s’agit d’un malentendu lors de sa première rencontre avec le prince Rainier.

publicité

« Le Prince Albert m’a conduit sur le perron et m’a tout de suite présenté à son père. Voici Nicole, la femme dont je te parlais. Je lui ai lancé un “Bonsoir Monsieur” or j’aurais dû dire “Monseigneur”. Première erreur. La seconde serait pu être mes dents du bonheur qui est loin de plaire à tout le monde », avait déclaré Nicole. À cette époque, elle venait de se séparer du père de ses ainés.

publicité

Patrick LEROUX

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.