Albert et Charlène de Monaco, leurs enfants au cœur de la bataille, la requête expresse de la princesse

Le retour de Charlène de Monaco dans la Principauté marquera un grand changement dans le Palais. En cause, la princesse désire prendre en main l’éducation de ses enfants.

Albert et Charlène de Monaco, leurs enfants au cœur de la bataille, la requête expresse de la princesse
© ABACA - Bestimage

Pour son retour sur le Rocher, Charlène de Monaco souhaite reprendre en main l’éducation de ses enfants. Une situation qui est loin d’être facile pour la princesse.

Charlène de Monaco serait bientôt de retour au Rocher auprès de sa famille et des Monégasques. Notant que c’est à cause d’une infection de la sphère ORL que la princesse est restée aussi loin des siens. Pourtant, il parait qu’à son retour, la première dame du Rocher va reprendre en main l’éducation de ses enfants, Gabriella et Jacques.

Charlène de Monaco a mal pour ses enfants

Depuis le départ de Charlène de Monaco en mars dernier, le Prince Albert de Monaco s’est occupé des jumeaux. Forte heureusement, sa famille s’est relayée pour lui porter une aide précieuse. « Pourtant, leur maman rêve de reprendre la main », pouvait-on lire cette semaine le magazine Public. L’hebdomadaire avait même déclaré qu’il y aurait une guerre autour de la garde de leurs enfants.

Vraisemblablement, Charlène de Monaco sera de retour au Rocher ce mois de novembre pour la fête nationale monégasque. D’ailleurs, il parait que la jeune femme est loin d’apprécier les voyages officiels imposés à ses enfants. Dernièrement, Jacques et Gabriella étaient partis en Écosse pour la Cop26, un sommet sur le changement climatique.

Des jumeaux isolés

Charlène de Monaco était vraiment au plus mal quand elle avait appris cette nouvelle sur ses enfants. Vraisemblablement, Jacques et Gabriella ne sont plus scolarisés à l’école François d’Assise Nicolas Barré. C’est une école qui se trouve à quelques minutes de marche du Palais princier de Monaco. Apparemment, des semaines après la rentrée, le Prince Albert II avait fait le choix de les scolariser à domicile. Ainsi, leur camarade de classe a été trié sur le volet pour ne pas qu’ils soient isolés socialement.

D’après « Elle.fr », la princesse n’a pas vraiment de droit sur ses enfants, car ils appartiennent à la principauté. Mais Charlène de Monaco espère en silence pouvoir un jour emmener ses enfants fréquemment en Afrique du Sud. « Histoire de rappeler au monde qu’ils sont ses enfants avant d’être ses héritiers » pouvait-on lire dans le magazine.

Roland GRANSART

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.