Alerte arnaque : Attention sur Facebook Marketplace, méfiez-vous, si…

Si vous souhaitez vendre des objets, plusieurs Marketplace sont à votre disposition. Cependant, la plateforme proposée par Facebook n’est pas démunie de risques. On vous dit tout.

Alerte arnaque  Attention sur Facebook Marketplace, méfiez-vous, si…
© Facebook
publicité

Une arnaque sur Facebook Marketplace fait rage. Il faut se méfier. On fait le point pour vous afin d’éviter de se faire prendre.

publicité

Arnaque sur Facebook Marketplace, la vigilance s’impose…

Pour concurrencer Le Bon Coin, Facebook a lancé à l’été 2017 un Marketplace en France. Ainsi, les internautes peuvent utiliser la plateforme pour vendre ou acheter des objets. Pour ce faire, il suffit de faire des annonces sur la plateforme à partir de leur profil.

Conçue pour les smartphones, cette extension de Facebook est symbolisée par une petite icône « boutique ». Sur Ios, celle-ci se trouve juste en bas de la page du réseau social tandis que sur Android elle est en haut. Cependant, si vous êtes sur ordinateur ou tablette, elle se trouve à gauche de la page Facebook.

publicité

Malheureusement, depuis quelque temps, l’arnaque sur Facebook Marketplace fait rage. En effet, comme partout, la cybercriminalité abonde et cette plateforme ne déroge pas à cette règle. Pour cela, il faut se méfier.

Comment les malfrats s’en prennent-ils?

Ainsi, nous avons décidé de poster une paire de bottines inutilisée. À peine l’offre publiée, nous avons reçu un message d’une certaine Jacqueline qui possède des noms et prénoms typiquement français. Elle a ainsi demandé : « Cet article est-il toujours disponible ? ». On lui a alors répondu par « Oui ». Très rapidement, elle envoie une autre réponse avec beaucoup de fautes : « Bonsoir. Merci pour le message. Envoie possible ? Vu que je voudrais payer via PayPal, je vous effectue le virement avant que vous envoyez le colis pas mesure de sécurité. Cordialement. »

Un certain Alexandre a fait la même chose avec une annonce pour un bureau, toujours avec les fautes en sus. Il a écrit : « Au cas ou l’envoi serait impossible, je vous ferrai parvenir un courtier du service Cocolis à votre adresse qui enlèvera le bureau pour moi au moment où il vous remettra l’argent en espèce. C’est plus simple à mon avis ». Pascal, un autre acheteur a aussi répondu à une annonce pour un globe : « Pouvez fait un envoie à Calais les frais de port sont à ma charge et je rajoute 10 € pour la réservation ».

En effet, ces messages avec beaucoup de fautes sont pré-écrits par l’arnaqueur. La plupart du temps, ce dernier opère depuis l’étranger et ne maîtrise pas la langue. Aussi, pour berner sa victime, ils proposent de payer en espèces afin de « réserver l’article ». Si vous acceptez les transporteurs proposés, l’acheteur demandera vos coordonnées afin de vous envoyer un lien pour payer des frais d’assurance pour garantir la transaction. Attention, il ne faut surtout pas donner vos informations personnelles.

Si vous l’ignoriez encore, les modes de paiement en ligne comme PayPal ou les transporteurs types Cocolis ou UPS sont déjà envahis par les arnaqueurs. En tout cas, si vous recevez ce genre de messages, il ne faut jamais y répondre.

Des articles volés ou contrefaits

L’arnaque sur Facebook Marketplace ne s’arrête pas là. En effet, il ne faut surtout pas se laisser prendre par un sac à main design ou un objet assez rare comme un livre. Pour cause, cette plateforme est déjà prise d’assaut par des articles contrefaits ou volés avec des prix très bas par rapport sur le marché.

publicité

En tout cas, il faut se méfier de l’arnaque sur Facebook Marketplace. Pour ce faire, on vous recommande de bien vérifier l’authenticité du compte de la personne avec qui vous êtes en contact. Aussi, il est préférable de miser sur les ventes ou achats dans la région. À ce moment-là, la remise et le paiement se font en mains propres dans un lieu public. De quoi garantir le bien-fondé de l’offre.

publicité

Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.