Vous êtes ici : Accueil > Actualités > ALERTE Info ces 2 applications sont capables de pirater des   données personnelles et envoient les infos aux escrocs

ALERTE Info ces 2 applications sont capables de pirater des   données personnelles et envoient les infos aux escrocs

Il existe deux applications sur Play Store qui sont capables de pirater vos données personnelles. Ce genre d’attaque est de plus fréquent ces derniers temps. Il est nécessaire de rester sur vos gardes.

Une nouvelle forme de piratage

Des pirates informatiques du nom de DoNot ont mis en place deux applications malveillantes pour Android. D’ailleurs, ces deux applications capables de pirater des données ont été inclus sur le Play Store. Cependant, jusqu’à maintenant ils ont été très peu télécharger. À première vue, il y a des cibles spécifiques.  Vraisemblablement, DoNot est un groupe de pirates informatiques financé par l’État indien. Ce groupe avait fait son apparition en 2018 et il a déjà attaqué bon nombres d’organisations en Asie du Sud-Est. En 2021, Amnesty International a lié officiellement leurs activités à New Delhi. Les hackers de DoNot créent des applications Android sous le nom de SecurITY Industry. Ils ont même réussi à partager deux applications malveillantes sur le Play Store et qui sont capables de pirater des données. Vraisemblablement, il s’agit d’une messagerie instantanée appelée nSure et un VPN appelé iKHfaa VPN.

Des applications sur Play Store pour pirater des données personnelles

Lorsque ces deux applications malveillantes sont installées, elles veulent accéder à la liste de contacts de l’utilisateur. Effectivement, il en sera de même pour les données de localisation précises. Par ailleurs, ces malwares peuvent être à l’origine de graves dommages à l’utilisateur. Elles peuvent aussi collecter des informations sur leurs victimes comme leurs habitudes de navigation, leurs mots de passe, leurs transactions bancaires et leurs messages privés. Ces données sensibles peuvent être utilisées pour effectuer des tentatives de phishing, des usurpations d’identité et des vols de données sensibles. Vue que ces applications sont sur Play Store et qu’ils peuvent pirater vos donnes, il faut rester sur vos gardes. Ceux qui les ont déjà téléchargées doivent les supprimer de Google. Cette nouvelle attaque souligne le fait d’être toujours vigilant lors du téléchargement d’applications et de l’installation de mises à jour de sécurité régulières.

À propos de l'auteur, Roland GRANSART

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.

D’autres publications dans 

Fini le vinaigreAcide citrique éliminer calcaire bouilloire blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Fini le vinaigre blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz... Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz… Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

"On m'a condamnée à mort" : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement

« On m’a condamnée à mort » : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement