ALERTE info : l’arnaque du rétro fait son grand retour selon les gendarmes, soyez vigilants!

L’arnaque est vieille, mais visiblement elle a encore du potentiel pour certains escrocs auprès d’automobilistes vulnérables.

ALERTE info  l’arnaque du rétro fait son grand retour selon les gendarmes, soyez vigilants!
publicité

À une époque, l’arnaque au rétroviseur ou arnaque du rétro était vraiment à la mode. À la grande surprise de tous, elle vient de faire son grand retour.

publicité

Comment se passe une arnaque au rétroviseur ?

Si l’arnaque au rétroviseur s’est faite rare voire disparue ces dernières années, visiblement, elle refait surface. Durant celle-ci, un automobiliste va faire semblant d’avoir un accrochage avec vous. Pour cela, il va frôler votre voiture et vous explique que vous avez détruit son rétroviseur. Bien évidemment, après un rapide coup d’œil, son rétroviseur est vraiment dans un état piteux. Face à la situation, il se met en contact avec son assureur. Ce dernier va vous expliquer que cet accident va provoquer un gros malus pour vous. Cependant, il vous conseille de faire un arrangement à l’amiable avec son client pour ne pas faire face à ce genre de problème. Pourtant, celui qui vous parle au téléphone n’est pas un assureur, mais un complice de l’automobiliste. Bon nombre de personnes font le choix d’offrir quelques centaines d’euros en liquide contre un malus.

Attention ! Si vous faites face à ce genre de situation, sachez qu’il s’agit d’une arnaque au rétroviseur. Cette dernière était célèbre autrefois et fait malheureusement son grand retour dernièrement. La page Facebook de La gendarmerie du Chevient vient de mettre en garde sur la recrudescence de cette arnaque. « Connaissez-vous cette technique de vol par ruse qui continue à faire des victimes ? Après avoir ciblé une personne plutôt âgée, les escrocs simulent un accident de la circulation et accusent la victime d’avoir heurté le rétroviseur de leur voiture sans s’en apercevoir tout en montrant la pièce cassée », ont-ils partagé sur le réseau social. D’après les gendarmes, si vous avez des doutes lors d’un accident, relever l’immatriculation et le modèle de voiture des escrocs. Par la suite, il faut appeler les forces de l’ordre au 17.

publicité

publicité

Les personnes âgées sont les cibles de ces arnaques

Outre l’arnaque au rétroviseur, il y aussi le vol à l’horodateur. Lors d’un payement de stationnement, un automobiliste s’approche d’un horodateur et déclare qu’il n’arrive pas à payer son propre ticket. Ainsi, il demande à un autre automobiliste de payer son ticket de stationnement. Cette fois, la somme tourne autour d’un ou deux euros. Pour ce genre d’arnaque, ces escrocs s’en prennent à des personnes vulnérables, comme les personnes âgées. L’automobiliste accepte de faire preuve d’humanité et sort sa carte bancaire et l’introduit dans l’horodateur. Lors du payement, elle saisit son code devant le malfaiteur qui va lui voler sa carte bancaire. Le voleur va repartir avec une carte bancaire et le code en tête ! Ainsi, restez toujours vigilant, car les arnaqueurs ont plus d’un tour dans leurs sacs.

publicité

Annabelle Martella

Discipline et dynamise sont ces mots d’ordre et elle veille et ne pas y déroger dans tous ces articles publiés. Son ambition dans son métier semble lui prédire un avenir radieux et elle compte s’investir quotidiennement pour y parvenir.