Alessandra Sublet, Céline Dion… Ces stars victimes de dépression post-partum

Si pour tout le monde grossesse et enfants riment avec bien être et bonheur, il semblerait que ce ne soit pas le cas. En effet, la dépression post-partum peut tomber sur n’importe qui à n’importe quel moment.

Alessandra Sublet, Céline Dion… Ces stars victimes de dépression post-partum
© PASCAL BARIL / TELE STAR/MONDADORI FRANCE - GETTY IMAGES / PASCAL LE SEGRETAIN -
publicité

Contrairement à ce que l’on pense, la dépression post-partum, celle qui touche les femmes après l’accouchement est un phénomène plus fréquent que l’on pourrait le croire. De leur côté, les stars profitent de leur notoriété pour se confier sur ce phénomène qui reste encore tabou.

publicité

Ces derniers temps, des célébrités comme Alessandra Sublet, Britney Spears, Serena Williams, Cœur de pirate ont parlé d’un sujet tabou. Il s’agit de la dépression post-partum, qui touche les femmes après leur accouchement. En effet, malgré qu’elles viennent de devenir mères, ces dernières ne ressentent pas le bonheur. C’est un phénomène dû à une chute brutale des hormones. Cette dépression est suivie de perte de cheveux, d’anxiété, de douleurs, de fatigue et de sautes d’humeur…

La dépression post-partum devient moins tabou

Avec le temps, la société arrive à apercevoir d’une autre manière les maladies mentales. Il n’est pas vraiment sain de se moquer ou de blâmer une personne qui n’est pas au top de sa forme. Comme pour les maladies physiques, les maladies mentales exigent des traitements adaptés.

publicité

Aujourd’hui, la dépression post-partum reste un sujet tabou, car elle touche les femmes qui viennent d’accoucher. Alessandra Sublet avait fait le choix d’évoquer ce sujet en 2013 auprès du magazine Elle. « Ça m’est tombé dessus avec violence, comme si j’étais devenue une autre femme que je ne reconnaissais plus, à la fois neuneu, amorphe et incapable d’accomplir les gestes les plus simples, comme donner un bain à ma fille ou même lui faire un biberon », avait-elle confié.

Alessandra Sublet décide de sortir « T’as le blues, baby ? » afin d’accompagner les mères face à la dépression post-partum. Une vraie aubaine pour ces mères de famille qui doivent faire face à cette dernière. Avec ce phénomène, l’accouchement est loin d’être le plus beau jour et l’instinct maternel se fait désirer.

Des confidences poignantes

Alessandra Sublet et d’autres stars et célébrités ont décidé de mettre en avant cette maladie. Notant qu’elles aussi ont dû faire face à la dépression post-partum. Il s’agit de Cœur de Pirate, Céline Dion, Hapsatou Sy, Serena Williams, Jennifer Lopez, Chrissy Teigner, Kylie Jenner, Britney Spears, Audrey Fleurot. Bien évidemment, elles ont décidé de parler de ce qu’elles ont vécu au grand jour.

publicité

« À des moments, j’étais heureuse et comblée. L’instant d’après, la fatigue m’envahissait et je pleurais sans raison. Quelques jours après être rentrée de la maternité, je me suis sentie vide et je n’avais plus aucun appétit. Et je m’énervais pour rien », avait révélé Céline Dion en 2010. « Après la naissance de ma petite fille, j’ai réalisé que la fatigue psychologique et physique des mamans pouvait survenir brutalement », pouvait-on lire sur le blog de Hapsatou Sy en 2018. « Neuf mois, c’est le temps que ça prend pour se faire à l’idée. Et comme je n’ai pas eu le temps d’en profiter, je pense que ça m’a pris les neuf mois qui ont suivi », dévoilait Audrey Fleurot pour le Huffington Post. Pour ceux qui traversent ce genre de dépression, le mieux serait de demander de l’aide pour en venir à bout.

publicité

Annabelle Martella

Discipline et dynamise sont ces mots d’ordre et elle veille et ne pas y déroger dans tous ces articles publiés. Son ambition dans son métier semble lui prédire un avenir radieux et elle compte s’investir quotidiennement pour y parvenir.