Alzheimer : ces traits de personnalité qui favorisent ou protègent de la maladie d’après une étude

La maladie d’Alzheimer est devenue de plus en plus fréquente. Ces dernières années, elle symbolise entre 60 et 80 % de tous les diagnostics. Il y a des facteurs qui favorisent l’apparition de cette pathologie.

Alzheimer  ces traits de personnalité qui favorisent ou protègent de la maladie d'après une étude
© Getty Images
publicité

Aujourd’hui encore, on ignore ce qui provoque la maladie d’Alzheimer. En revanche, on sait qu’il existe des facteurs qui favorisent son apparition. On vous dit tout.

publicité

Relation entre la maladie d’Alzheimer et les traits de personnalité

La maladie d’Alzheimer est une maladie neuro dégénérative qui se manifeste par une perte progressive de la mémoire. Elle impacte aussi les fonctions intellectuelles qui rendent vraiment difficile la vie quotidienne des malades. Vraisemblablement, cette maladie est due à la sédentarité, les maladies cardio-vasculaires, ou encore la solitude. D’après des chercheurs, le fait d’être névrosé ou consciencieux augmente les risques d’apparition de l’Alzheimer.

Très récemment, une étude avait été menée sur pas moins de 3 000 participants. Les chercheurs ont fait une corrélation à l’étude longitudinale de Baltimore sur le vieillissement. Les participants ont alors eu droit à un questionnaire de 240 questions. Ces derniers vont mettre en avant leurs traits dominants parmi les 5 grands. L’étude porte alors sur les associations entre la pathologie de la maladie d’Alzheimer et les traits de personnalité. Les chercheurs ont déjà partagé leur conclusion. Ainsi, les personnes qui ont un score élevé en matière de névrosisme ou faible en matière de conscience peuvent développer la maladie d’Alzheimer. Tandis que ceux qui ont un score élevé en matière de conscience ou faible en matière de névrose étaient moins susceptibles de l’avoir.

publicité

Comment venir à bout des symptômes de la maladie ?

Selon certaines études, pour ralentir cette maladie, il faut le prévenir. Pour cela, il faut combattre les principales causes de risque. Actuellement, il y a des traitements qui sont capables de réduire les symptômes de cette pathologie. Des symptômes comme le déclin de la mémoire, les altérations du langage, les capacités de réflexion et la motricité. Quatre médicaments peuvent être utilisés en cas de la maladie d’Alzheimer : Le Donépézil (Aricept), la Rivastigmine (Exelon), la Galantamine (Reminyl) et la Mémantine (Ebixa).

publicité

Ces traitements n’altèrent pas la progression de la maladie. Cependant, ils combattent les symptômes cognitifs de la personne malade. Ainsi, ces médicaments vont juste améliorer la qualité de vie pendant plusieurs années.

publicité

Joshua Dagueneet

Joshua Daguenet - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.