Amandine Pellissard (Familles nombreuses) : un de ses enfants est autiste ? Témoignage déchirant

La candidate de Familles nombreuses, vie en XXL a récemment livré ses confidences au cours d’un live Instagram organisé le 9 août 2022. Un de ses enfants serait souffrant…

Amandine Pellissard (Familles nombreuses) un de ses enfants est autiste Témoignage déchirant
© Instagram

Un des enfants d’Amandine Pellissard serait autiste. Le témoignage de cette mère de famille est bouleversant.

Un des enfants d’Amandine Pellissard est autiste

Dès ce mercredi 10 août 2022, le public a la possibilité de retrouver la famille Pellissard dans ‘Les Pellissard à Saint-Tropez’, sur MYTF1 Max. Amandine, Alexandre et leurs huit enfants ont rejoint la ville mythique de Provence-Alpes-Côte d’Azur pour leurs vacances. Le tout filmé par des caméras appartenant à la première chaîne. Ce sera l’occasion d’admirer leur quotidien mouvementé. Très proche de ses abonnés, Amandine Pellissard a fait un live le 9 août dernier. La mère de famille y fait des révélations déchirantes. En effet, un de ses enfants serait autiste. Il s’agit de Charles. En plus, Hector et ce dernier serait atteint d’un trouble dys. Ces troubles constituent des difficultés à produire la parole, à comprendre le langage, ou à utiliser le langage en contexte pour communiquer. Et pour ne rien arranger, en plus d’un enfant autiste, Amandine Pellissard doit affronter la maladie de Léna, 10 ans. Elle souffre d’un trouble du langage. 

Les troubles du spectre autistique

Comme mentionné précédemment, Amandine Pellissard annonce que l’un de ses enfants est peut-être autiste. Mais beaucoup d’abonnés ne savent pas exactement ce qu’est l’autisme. Il s’agit d’un trouble du développement de nature neurologique. Les principaux symptômes de l’autisme se présentent sous la forme de troubles de l’interaction sociale et de la communication et d’intérêts restreints et répétitifs. Ces troubles peuvent conduire à un comportement inapproprié dans certaines situations. Ces signes apparaissent généralement avant l’âge de 3 ans.

L’autisme ne se guérit pas car ce n’est pas une maladie. Les troubles peuvent, en revanche, diminuer. Les progrès scientifiques permettent d’en savoir toujours plus sur les moyens d’améliorer la compréhension et l’interaction. Et ce, avec une personne autiste. Il existe aujourd’hui des approches, notamment éducatives et comportementales, qui permettent aux enfants et aux adultes de faire des progrès. Quel que soit le degré de gravité du handicap. Une solution probable pour le fils d’Amandine Pellissard. 

Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.