Amel Bent : son mari Patrick incarcéré, la chanteuse a fait ses adieux

Alors qu’elle vient de donner naissance à son troisième enfant, Amel Bent doit se séparer de son mari qui a été incarcéré. On vous dit tout.

Amel Bent son mari Patrick incarcéré, la chanteuse a fait ses adieux
© Bestimage
publicité

Ce mardi 3 mai 2022, Patrick Antonelli, le mari d’Amel Bent, a été incarcéré pour purger une peine de quinze mois de prison. Les détails.

publicité

Amel Bent, son mari incarcéré

Coup dur pour Amel Bent. Ce mardi 3 mai 2022, son mari Patrick Antonelli a rejoint la maison d’arrêt de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, pour y purger une peine de quinze mois de prison. Une condamnation qui avait été décidée par le tribunal correctionnel de Nanterre le 8 mars dernier.

Le motif de celle-ci était que l’ancien gérant d’auto-école s’était fait illégalement passer pour un agent de sécurité de sa femme pendant une journée. Selon Le Parisien, il remplaçait au pied levé l’un de ses gardes du corps. Mais ce qui a accusé le papa de trois enfants c’est une facture qu’il avait adressée pour être rémunéré alors qu’il n’avait pas le droit d’exercer ledit métier. Mais ce n’est pas tout.

publicité

Patrick Antonelli a aussi été condamné pour escroquerie. Pour cause, il a en effet touché une aide de l’État pendant la pandémie de Covid-19. Si celle-ci a été versée pour compenser la baisse d’activité, il n’était pas éligible aux conditions d’admission. Ainsi, si le mari d’Amel Bent a dû être incarcéré le mois dernier, le parquet a accepté de retarder son emprisonnement à cause de la grossesse de la chanteuse. Le journal déclare : «Ce mandat de dépôt différé a été prononcé avec exécution provisoire. Ce qui implique qu’en cas d’appel, il faut quand même passer par la case prison». Et de préciser que le père de famille avait fait appel une fois que le verdict est tombé.

Un habitué de la justice

Mais autant dire que le mari d’Amel Bent n’est pas à son premier souci avec la justice. En effet, reconverti en coach sportif depuis des années, il a été impliqué dans une affaire de trafic de permis de 2013 à 2015. Ces derniers étaient «vendus à des stars du foot et des médias, avec complicité d’agents de la préfecture des Hauts-de-Seine». Alors, à chaque permis délivré, il empoche des milliers d’euros.

publicité

Pour cette affaire, Patrick Antonelli a été condamné à quatre ans de prison dont deux ferme. S’il avait évité la prison en faisant appel, il était contraint de porter un bracelet électronique. Pour se justifier, il avait indiqué : «Je tombe amoureux d’elle, j’ai moins de moyens. Mais je veux être au niveau quand on sort avec les gens qu’elle fréquente».

publicité

Roland GRANSART

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.