Anne-Sophie Lapix en Ukraine : elle frôle de peu au pire, « Nous avons dû nous réfugier »

Anne-Sophie Lapix fait partie des journalistes la plus admirée au vu du public. Elle est partie en Ukraine dernièrement, elle a dû se cacher après avoir semé le cauchemar.  

Anne-Sophie Lapix en Ukraine elle s’enfuit de peu au pire, « Nous avons dû nous réfugier »
© Capture France 2
publicité

Cela fait déjà environ deux semaines que le combat en Ukraine n’arrête pas de continuer. Les journalistes ont décidé de prendre en main cette longue histoire, les Ukrainiennes face aux Russes. Mais Anne-Sophie Lapix a réussi à s’enfuir au plus mauvais et a dû se protéger dans un bunker. 

publicité

Un combat dangereux en Ukraine

Le calme paraissait s’établir en Europe et en Occident. Hélas, depuis environ deux semaines, le conflit a pris le dessus.

Effectivement, il y a une grande guerre entre la Russie et l’Ukraine. Jusqu’à aujourd’hui, ces derniers ont toujours fait parler d’eux. Un conflit qui a l’air assez changeant et polémique.

publicité

Cette guerre a déjà commencé en 2014 pendant l’annexion de la Crimée. Ce qui signifie qu’il y eut des années de calme alors. Mais le conflit n’a jamais vraiment quitté l’Ukraine. Puisque cela fait déjà des jours et des nuits que les deux forces se battent cruellement.

L’Ukraine a de vrais alliés. Car en voyant cette guerre, l’Europe et les grandes puissances mondiales ont décidé de se réunir afin d’empêcher la Russie dans sa démarche.

Les journalismes ont aussi pris le risque de s’engager dans cette guerre. De nombreux journalistes ont mis les pieds dans ce pays, y compris Anne-Sophie Lapix. Mais elle est arrivée à s’enfuir au plus mauvais. D’ailleurs, la journaliste le décrit dans une interview inédite.

Anne-Sophie Lapix esquive le pire en Ukraine

Les journalistes peuvent parfois prendre de grands risques. En effet, lorsqu’il y a un grand événement comme celui en Ukraine, ils se déplacent et se rendent dans les lieux d’actions. Une technique très efficace pour pouvoir recueillir toutes les informations possibles concernant les faits.

C’est aussi une méthode pour montrer au monde entier les choses qui se déroulent exactement dans les lieux. Comme dans le cas de l’Ukraine. Une autre façon aussi pour les journalistes de prouver leur appui au pays concerné.

Anne-Sophie Lapix n’était en Ukraine que peu de temps, mais elle a déjà failli frôler le pire. Heureusement, elle a pu s’enfuir à temps.

Il faut que vous sachiez que la journaliste Anne-Sophie Lapix a pris le vol de Kiev en Ukraine. Elle s’est précipitée pour rester abriter à côté des malheureux faits qui se produisent. Le 14 mars 2022, elle a également présenté le journal de 20h depuis ce pays. C’était une façon pour elle aussi de prouver son appui et de montrer à la France entière les actualités qui se passent en Ukraine.

En présentant le journal télévisé, en Ukraine, les situations ne se sont pas passées comme prévu.

Lorsque Anne-Sophie Lapix a commencé le journal, elle a souligné que : « Il y a quelques moments, les sirènes ont retenti, et nous avons dû nous réfugier dans un des souterrains de la gare, mais l’alerte a été levée il y a quelques minutes à peine ».

publicité

C’est forcément une situation horrible pour les Ukrainiens et Ukrainiennes de vivre cela tous les jours depuis deux semaines. Une guerre qui doit être pesante et effrayante pour eux. 

publicité

Laura Buys

Attirée depuis mon plus jeune âge par l'écriture, c'est avec un énorme plaisir que je participe à l'aventure Ferocee.com en tant que rédactrice. Passionnée de voyage et de mode, je me réjouis de partager avec vous mes différentes passions.