Anthony Delon ridiculise François Hollande, « sollicité » par Gilles Bouleau

Le second tour de l’élection présidentielle approche à grands pas. Pour sa part, François Hollande appelle à voter pour Emmanuel Macron.

Anthony Delon ridiculise François Hollande, « sollicité » par Gilles Bouleau
publicité

À quelques jours du second tour de l’élection présidentielle, Anthony Delon ridiculise vertement François Hollande, qui a appelé à voter pour Emmanuel Macron.

publicité

Anthony Delon se moque de François Hollande

Dans une semaine, les Français vont aller voter leur prochain président de la République. Emmanuel Macron ou Marin Le Pen ? Seuls les suffrages exprimés auront le dernier mot. En effet, comme tous les Français, les anciens chefs d’État ont fait leur choix sur le candidat qu’ils voteront. Pour sa part, François Hollande a appelé à voter pour Emmanuel Macron.

Des propos qui ont été moqués par Anthony Delon. L’acteur a commenté : « Le style Hollande, c’était autre chose quand même ». Sur les images partagées par celui qui vient de sortir son autobiographie, « Entre chiens et Loup », l’ancien président était à l’envers. Effectivement, c’est un photomontage.

publicité

Le débat de l’entre-deux-tours se prépare

Cependant, selon le magazine « Le point », François Hollande a été sollicité par Gilles Bouleau afin de préparer le traditionnel débat d’entre deux tours de l’élection présidentielle, opposant Emmanuel Macron et Marine Le Pen. En effet, Gilles Bouleau et Léa Salamé seront aux manettes de ce débat tant attendu le mercredi 20 avril 2022, à 21 heures. Autant dire que l’enjeu est de taille. En effet, il influencera le choix de nombreux Français.

Le présentateur de 20 heures de TF1 a déclaré : « Avec Léa, on sort de quinze jours d’interviews politiques compliquées. On connaît les programmes par cœur ». Avant de poursuivre : « J’ai discuté avec François Hollande pour savoir comment lui s’était préparé. Il m’a répondu que le plus important, c’était d’entrer dans le cerveau de l’autre. Aussi, d’anticiper, voire de surprendre comme avec le “Moi, président” qu’il avait improvisé en 2012 » explique-t-il.

publicité

De son côté, la journaliste politique de France 2, qui co-présentera ce débat a ainsi confié : « Il y a des questionnements sur la température, la forme des bureaux où seront installés les candidats. Seront-ils debout ou assis, sur les plans de coupe, sur la distance entre eux. Qui devrait être réduite et celle avec nous ».

publicité

Patrick LEROUX

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.