Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Après l’euro, le dollar américain et le dollar canadien atteints des records sur le marché noir en Algérie

Après l’euro, le dollar américain et le dollar canadien atteints des records sur le marché noir en Algérie

Le marché noir des devises vient de faire son grand retour. Cette fois c’est le dollar américain et du dollar canadien qui sont au centre de toutes les attentions.

Le dollar américain et du dollar canadien connaissent un vrai record en ce moment sur le marché noir Algérien. Cette bourse informelle est en ébullition ces deux derniers jours grâce aux devises étrangères.

L’Algérie sous le coup du marché noir des devises

Le taux de change en Algérie est en train de faire face à un nouveau bouleversement en ce début du mois de février. Le marché de change algérien, comme plusieurs pays en développement, est caractérisé par l’existence de deux types de marché. Il y a celui qui est officiel et le second est qualifié de « marché noir ». Entre les deux marchés, le décalage du taux peut atteindre de grandes proportions.

D’ailleurs, le marché officiel répond aux règles économiques bien définies. Il est régi par les autorités financières du pays. Le deuxième marché, appelé communément marché noir, répond à un phénomène chaotique qui le rend difficilement prévisible. Cependant, la loi de l’offre et de la demande joue un rôle important dans la fixation du taux de change. Ces dernières années, ce marché noir qui est la véritable bourse de change en Algérie, ne cesse de fluctuer. Les devises étrangères flambent continuellement et creusent l’écart entre le taux officiel et informel. L’euro, principale devise présente au marché noir, a atteint des sommets dépassant les 200 dinars pour un euro depuis plusieurs mois.

La loi de l’offre et de la demande

Le dollar américain est à un niveau record sur le marché noir par rapport au change bancaire. Il a toutefois connu une légère hausse et s’échange à 217 dinars à l’achat et 219 dinars à la vente. Quant à la livre sterling, la devise la plus chère sur le marché informel, elle s’échange à 268 dinars à l’achat et 270 dinars à la vente, connaissant une nette hausse. Le dollar canadien, recherché par les Algériens qui ont une communauté importante dans ce pays d’Amérique du Nord, est resté stable et s’échange à 157 dinars à l’achat et 159 dinars à la vente.

Le taux de change des devises sur le marché officiel est moins important que celui du marché noir. En effet, ce marché est régulé par les autorités financières du pays qui décident en grande partie de la hausse ou de la baisse de la valeur du dinar selon les conjonctures. À titre illustratif, les autorités monétaires ont décidé de valoriser le dinar ces derniers mois pour faire face à l’inflation en Algérie.

Devise : le dollar atteint un recors dans le marché noir

Ce dimanche 4 février, les devises étrangères sont à son summum au marché noir des devises en Algérie. L’euro est donc à son plus haut niveau à ce moment. Dans les principales places de change au noir, l’euro s’échange à 240 dinars à la vente. Ce sera 238 dinars à l’achat. Toutefois, il y a aussi le dollar américain qui est en record en ce moment dans le marché noir des devises. Il s’échange vraisemblablement à 220 dinars à l’achat et 224 dinars à la vente. Le dollar canadien a également battu un record. Il est échangé à 165 dinars à l’achat et 163 dinars à la vente.

Bien évidement, plus les devises étrangères flambent continuellement et creusent l’écart entre les taux officiel et informel. Ce marché noir répond à la loi de l’offre et de la demande joue un rôle important dans la fixation du taux de change.  Ainsi, si le dollar atteint des records sur le marché noir des devises c’est à cause du déséquilibre entre l’offre et la demande. L’offre recule et la demande progresse donc les devises sont en hausse.

Le dollar américain et le dollar canadien en hausse

Le dollar américain et le dollar canadien atteint un record sur le marché noir des devises. D’ailleurs, en même temps, ils sont stables dans le circuit officiel. Effectivement, d’après les chiffres de la Banque d’Algérie, pour ce dimanche 4 février, le dollar américain (USD) est cédé à 134,31 DZD. De son côté, le dollar canadien (CAD) s’échange à 100,46 DZD. Il faut dire que taux de change des devises sur le marché officiel est moins important que celui du marché noir. En effet, ce marché est sous l’influence des autorités financières du pays. Ces derniers décident en grande partie de la hausse ou de la baisse de la valeur du dinar, selon les conjonctures.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Impôts 2024 : Voici les revenus 2023 à ne pas dépasser pour être exonéré par le fisc

Impôts 2024 : Voici les revenus 2023 à ne pas dépasser pour être exonéré par le fisc

Astrologie 2024 : le signe du Poisson connaitra-t-il de la chance en mars ?

Astrologie 2024 : le signe du Poisson connaitra-t-il de la chance en mars ?

Quest 3 : Voici les nouvelles fonctionnalités de suivi des mains

Quest 3 : Voici les nouvelles fonctionnalités de suivi des mains

La pièce de 2 euros distribuée aux écoliers pour les JO, une opération controverse à près de 16 millions d’euros

La pièce de 2 euros distribuée aux écoliers pour les JO, une opération controverse à près de 16 millions d’euros

Retraite : Une bonne nouvelle qui arrive à point pour les 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco

Retraite : Une bonne nouvelle qui arrive à point pour les 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco

Vinted : l’arnaque au colis vide prend fait de plus en plus de victime

Vinted : l’arnaque au colis vide prend fait de plus en plus de victime