Arnaque aux terminaux de paiement : des grandes enseignes commerciales fortement touchées

L’arnaque aux terminaux de paiement permet à son concepteur de voler des sommes hallucinantes grâce à une méthode bien étudiée. On vous dit tout.

Arnaque aux terminaux de paiement  des grandes enseignes commerciales fortement touchées

L’arnaque aux terminaux de paiement permet à son concepteur de voler des sommes hallucinantes grâce à une méthode bien étudiée. On vous dit tout.

« TF1 Info » avait mis en avant l’arrestation de quatre arnaqueurs qui sillonnait la France. Ces escrocs avaient organisé une arnaque aux terminaux de paiement. Cela a fait perdre 3 millions d’euros à de grandes enseignes commerciales.

Une arnaque qui a fait tourner en bourrique les enquêteurs pendant six mois

TF1 Info avait parlé des quatre arnaqueurs arrêtés dans une affaire assez exceptionnelle. Ces malfaiteurs avaient réussi à soutirer des sommes colossales à plusieurs enseignes commerciales dans toute la France. Les repères étaient vraiment compliqués pour les autorités. Mais la brigade des fraudes aux moyens de paiement (BFMP) a réussi à les arrêter en se concentrant sur leur mode opératoire. Ils sillonnaient la France depuis six mois déjà et séjournaient dans des chambres.

Les malfaiteurs ont réussi à voler pas moins de 3 millions d’euros à de grandes enseignes commerciales grâce à 16 000 opérations frauduleuses. Ils sont âgés de 23 ans à 28 ans que la police dépeigne de « petits malins » ou encore de vulgaires « voyous sans envergure ». Trois d’entre eux sont incarcérés actuellement. « L’affaire montre à quel point certains voyous ont compris à quel point ce type d’arnaques peut rapporter gros, facilement et rapidement. La technique est quasi imparable, et laisse du temps aux malfaiteurs de s’enrichir, sans les risques du trafic de stups… », affirme ainsi un membre de la PJ parisienne.

Arnaque aux terminaux de paiement : Une méthode bien mise en place

Pour mettre en place cette arnaque, ses malfaiteurs se sont procuré des terminaux de paiement. Ainsi, ils ont tout fait pour retrouver des informations sur les commerces. Par la suite, ils passent commande sans éveiller les soupçons. « Ces données sont très faciles à obtenir, dès lors qu’on a des yeux affutés et surtout l’esprit malhonnête », affirme un membre de l’enquête auprès de TF1 Info. Ces arnaqueurs sont entrés en possession de cartes bancaires. Avec les terminaux de paiement, ils se faisaient passer pour des enseignes commerçantes argentées. Avec les boitiers, ils organisent alors des procédures de remboursement pour retirer leurs cartes bancaires. Bien évidemment, ils n’avaient plus qu’à retirer l’argent et à disparaitre. Une fois que c’est fait, ils vont changer de repère et de ville.

Les autorités ont mis six mois pour les arrêter. Le quatrième des malfaiteurs a été relâché, car il a été plus bavard que les autres. Cette affaire met en avant un préjudice de plus de 3 millions d’euros pour les enseignes commerciales arnaqués. Effectivement, les méthodes qui ont permis aux enquêteurs d’arrêter les malfaiteurs n’ont pas été révélées. De cette manière, les escrocs de ce genre ne pourront pas anticiper. TF1 fait la polémique en ce moment avec le retour de Marie-Sophie Lacarrau à l’antenne du JT de 13 h. Rappelons que la journaliste était absente depuis le mois de décembre dernier.

Joshua Dagueneet

Joshua Daguenet - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.