Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Arnaque en ligne : les procédures à suivre si votre banque refuse de vous rembourser !

Arnaque en ligne : les procédures à suivre si votre banque refuse de vous rembourser !

Se faire arnaquer c’est voir sur vos relevés de compte des paiements réalisés par votre carte, mais que vous n’avez pas effectués. Vous constaterez alors que votre carte n’a pas été volée et aussi que personne ne l’a utilisée. Heureusement, il est fort possible de demander remboursement si vous avez été victime d’arnaque en ligne. Pour ce faire, vous n’aurez qu’à contacter votre banque. Le remboursement doit se faire dans l’immédiat. S’ils refusent, voici donc les procédures à suivre.

L’arnaque en ligne sur la fraude bancaire

Comme les arnaques font à présent plusieurs victimes, il vaut mieux vérifier souvent les relevés bancaires. En effet, les cas de fraude bancaire grâce aux techniques du « phishing » se font de plus en plus nombreux. Dès que les malfaiteurs obtiennent vos informations personnelles via un e-mail, un appel ou un SMS, ils se font passer pour des personnes de confiance. Cela, dans le but de vous arnaquer. Parfois, ils usent également de vos comptes pour réaliser sans votre consentement des virements, des commandes et des prélèvements automatiques. Et malheureusement, les victimes de cette arnaque en ligne ne cessent d’augmenter.

Dans le cas où vous avez récemment été victime, suivez les conseils de Blanche de Granvilliers. En effet, dans son podcast « La règle d’or », l’avocate de l’émission explique le rôle de la banque et propose aussi des solutions. D’après elle, il faudrait appliquer les articles L133-18 et L133-19 du Code monétaire et financier. Ce dernier se présente comme suit : « Si l’opération de paiement non autorisée a été effectuée en détournant, à votre insu, l’instrument de paiement ou les données qui lui sont liées, votre banque (qui est responsable de votre argent) doit vous rembourser immédiatement. ».

La « négligence des consommateurs »

Dans le phishing, le malfaiteur prend l’identité d’une autre personne pour vous soutirer de l’argent ou pour vous soutirer des données personnelles. Le phishing fait actuellement de nombreuses victimes. Toutefois, dans ce cas, la banque pourrait contourner son obligation de remboursement. D’habitude, ils diront que vous auriez dû faire attention et que vous auriez dû savoir les tentatives de fraudes existantes. Aussi, qu’en leur donnant vos informations, vous avez fait preuve de négligence. De ce fait, voulant éviter les remboursements, ils évoqueront à la place « une négligence grave de la part du consommateur ».

Toutefois, d’après Me Blanche de Granvilliers : «c’est à la banque de prouver qu’il y a eu négligence grave de la part de son client ». De ce fait, pour faire valoir vos droits, il vous faut constituer un courrier. Dans ce dernier, adressez-le à votre banque et remémorez-y plusieurs arrêts. Ainsi, par le biais de ce courrier motivé, vous pourrez obtenir votre remboursement. Mais attention, parfois les tribunaux considèrent le fait que la négligence provient du consommateur. Surtout, dans le cas où la victime aurait répondu à des e-mails remplis de fautes d’orthographe.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Emploi : la Caisse d’Epargne dévoile une opération de recrutement avec 800 postes à pourvoir en Île-de-France

Emploi : la Caisse d’Epargne dévoile une opération de recrutement avec 800 postes à pourvoir en Île-de-France

Hausse des prix : ce qui va se passer dans votre supermarché préféré

Hausse des prix : ce qui va se passer dans votre supermarché préféré

Les tarifs des forfaits mobiles et des box internet connaissent une baisse en 2024, découvrez qui sont les moins chers

Les tarifs des forfaits mobiles et des box internet connaissent une baisse en 2024, découvrez qui sont les moins chers

Allocations familiales : voici comment réagir en cas de trop-perçus

Allocations familiales : voici comment réagir en cas de trop-perçus

Cumuler emploi et retraite : qui ont droit à ce dispositif et combien gagnent-ils ?

Cumuler emploi et retraite : qui ont droit à ce dispositif et combien gagnent-ils ?

Plan d’épargne retraite : même retraité, voici jusqu’à quel âge vous pouvez souscrire un PER

Plan d’épargne retraite : même retraité, voici jusqu’à quel âge vous pouvez souscrire un PER