Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Arnaques à la CAF : Attention à ces fausses informations sur les primes et chèques qui circulent

Arnaques à la CAF : Attention à ces fausses informations sur les primes et chèques qui circulent

La CAF emploie de grands moyens pour venir à bout des fraudes sur les primes et les chèques qu’elle distribue. 

CAF : Des fraudes avérées sur les primes et les chèques

Le gouvernement veut lutter contre les fraudes sur les aides sociales. Selon le JDD, ils ont fait 32,4 millions de contrôles en 2022 et ont trouvé 48 692 fraudes. C’est plus qu’en 2021, de 11,6 %. En effet, les dégâts sont estimés à 351 millions d’euros en 2022, contre 309 millions en 2021. C’est une augmentation de 13,5 %. Depuis 2014, c’est une augmentation de 67,6 %. Le RSA est l’aide la plus fraudée, avec 60 % de fraudes. Ensuite, il y a la prime d’activité, avec 13 % de fraudes. L’allocation adulte handicapée a 3 % de fraudes, et les aides au logement ont 12 % de fraudes. On constate que les primes et les chèques de la CAF subissent beaucoup de fraudes. 

Le préjudice moyen est de 7 217 euros, c’est plus qu’en 2021. Ainsi, la CAF fait des contrôles pour éviter au maximum les mésaventures. Ils ont même embauché plus de gens pour faire plus de contrôles. En effet, ils vérifient les papiers des bénéficiaires et les comparent avec d’autres informations. 700 agents peuvent même aller à domicile. En 2022, ils ont fait 134 653 contrôles, c’est 10 000 de plus qu’en 2021.

C’est la chasse aux fausses informations ! 

En 2023, il y a eu beaucoup de fraudes concernant les primes et les chèques de la CAF. Certaines personnes inventent même des aides. Récemment, il y a eu beaucoup de discussions sur le « chèque alimentaire », ainsi que sur les « primes optionnelles » ou « inédites » que prétendent verser la CAF. Pour clarifier les choses, la CAF a publié un message à ce sujet. La CAF précise sur son site internet que ces sites préfèrent attirer l’attention plutôt que de donner une information claire et vérifiée. Ainsi, il est important de savoir qu’aucun chèque alimentaire, prime inédite ou nouvelle aide n’a été annoncé récemment. La meilleure façon de s’assurer que vous recevez toutes vos aides est d’aller sur le site de la CAF.

En effet, sur ce site, vous pouvez vérifier et corriger vos informations personnelles. Vous pouvez également simuler vos droits, et demander des aides familiales et sociales. Notez que le site de la CAF est la seule source fiable pour obtenir des informations sur les différentes aides et primes du gouvernement. La CAF rappelle également l’importance de rester vigilant face aux messages que vous recevez par email ou SMS.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Fini le vinaigreAcide citrique éliminer calcaire bouilloire blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Fini le vinaigre blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz... Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz… Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

"On m'a condamnée à mort" : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement

« On m’a condamnée à mort » : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement