Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Assurance vie : ces unités de compte qui sont un franc succès

Assurance vie : ces unités de compte qui sont un franc succès

En assurance vie, les unités de compte attire grandement de personnes. Ce sont des placements non garantis en capital avec des rendements élevés.

Les unités de compte en Assurance vie sont non garantis en capital. Parmi eux il y a les fonds thématiques qui ont un franc succès.

L’assurance-vie en unités de compte

L’assurance-vie est un contrat qui permet de préparer l’avenir et d’optimiser sa succession avec une fiscalité avantageuse. Effectivement, pour votre épargne, vous pouvez choisir entre le fonds en euros et les unités de compte. Tous deux n’offrent pas les mêmes rendements.

Les unités de compte de l’assurance-vie sont des supports d’investissement. Il peut s’agir de parts d’actions, d’obligations, etc.  Ainsi, l’épargne que vous placez sur les supports en unités de compte est placée sur les marchés financiers ou immobiliers. Votre épargne se transforme donc en investissement. La valeur des UC n’est pas déterminée en euro, mais en nombre de parts ou d’actions. Les unités de compte peuvent être souscrites via l’assurance-vie mais aussi via un PER (plan épargne retraite) ou encore un PEA (plan d’épargne en actions). D’ailleurs, il existe une différence majeure entre l’épargne sur un fonds en euros et l’investissement dans des unités de compte pour une assurance-vie. Cela repose sur la sécurité du capital :

  • Avec un contrat monosupport avec uniquement des fonds en euros : votre capital est garanti. Au-delà du capital investi, comme pour un placement traditionnel sur un livret A ou sur les autres livrets d’épargne rémunérateurs, vous percevez des intérêts selon le rendement annuel de vos fonds.
  • Avec un contrat multisupport avec des unités de compte : le capital n’est pas garanti. On parle ici de risque de perte. C’est pourquoi, avant toute souscription, un expert en patrimoine doit pouvoir étudier votre profil de risque pour trouver des unités de compte adaptées au niveau de risque que vous pouvez supporter. Cela dépend de vos objectifs de placement et de votre situation patrimoniale.

Ils sont aussi différents en termes de rendement. Il semblerait que l’assurance-vie en euros avec 1,5 % de rendement est moins rémunératrice que les unités de compte avec 10 %.

Les différents types d’UC

Il y a différents types d’unités de compte en assurance-vie. En effet, elles peuvent être classifié en 3 familles :

  • Les produits structurés : ces fonds sont constitués par d’obligations d’entreprise ou d’État ainsi que d’un panier d’actions. Ces produits vous permettent de diversifier vos actifs et de choisir le niveau de risque. Vous pouvez opter pour certaines garanties.
  • Les titres vifs : permettent d’investir dans de nombreuses actions et obligations que vous choisissez. D’ailleurs, vous ne passez par aucune société de gestion. Vous pouvez choisir d’investir sur des entreprises dont les secteurs d’activité ou l’emplacement géographique vous semblent prometteurs. Notant tout de même que ces unités de compte sur une assurance vie comporte un risque de perte de capital élevé. Ainsi, ils s’adressent davantage aux investisseurs avertis.
  • Les supports immobiliers : appelés communément « pierre papier », ces fonds vous permettent d’investir sur le marché immobilier sans vous soucier de la gestion des biens.

Toutefois, en ce moment, ce sont les unités de compte non garantis en capital. D’ailleurs, il s’agit fonds thématiques.

Les unités de compte sont non garanties en capital très sollicités

Les unités de compte sont non garanties en capital et les fonds thématiques ont un franc succès malgré leurs performances disparates. « Avec près de 800 fonds sur 16 thématiques, la palette des fonds et ETF accessibles aujourd’hui s’est formidablement enrichie », déclare Pierre Miramont, Head of Fund Analysis and Model Portfolios chez Quantalys Harvest Group dans un communiqué publié ce mercredi 21 février. « En 2023 les investisseurs ont fait confiance aux mégatendances de long terme en restant investis sur les fonds thématiques malgré les fortes disparités des performances », pouvait-on lire dans le dernier Observatoire Quantalys Harvest Group 2023 de la gestion Thématique en partenariat avec CPRAM.

D’ailleurs, Quantalys affirme qu’il y a au moins de 800 fonds thématiques pour 300 milliards d’euros sous gestion. Cela représente aux alentours de 7% des fonds Actions distribués en Europe. Le succès de ces fonds relève de deux facteurs : leur facilité d’accès au sein des contrats d’assurance vie et les thèmes eux-mêmes (changement climatique, la digitalisation, les phénomènes démographiques, l’urbanisation et l’augmentation des inégalités).

« Sur les 992 contrats d’assurance vie répertoriés par Quantalys, la moyenne se situe à 36 fonds thématiques par contrat. Plutôt que d’investir sur un fonds Actions Monde, les investisseurs apprécient de s’exposer à une thématique qui se déploie sur le long terme (l’impact de l’intelligence artificielle dans le futur…) et que les individus comprennent parce qu’elle impacte leur quotidien (le vieillissement de la population…) », a conclu cette étude.

Des performances très différentes

Dans son bilan de l’année 2023 sur les performances de ces fonds thématiques, Quantalys montre de fortes disparités. Les actions internationales affichent notamment une performance moyenne de +15%… Mais avec des grandes différences selon les pays (+20% pour les Etats-Unis et -20% pour la Chine en Euro). Ou encore les secteurs (technologie à +33% contre -3% pour l’énergie).

Les fonds thématiques axés sur le Big Data ou l’intelligence artificielle ont droit à des performances moyennes à respectivement +74% et +30% alors que le rendement des fonds spécialisés dans les énergies renouvelables baisse de -3,6%.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Impôts 2024 : revalorisation, avantage fiscal doublé… Découvrez la liste des nouveautés en vigueur pour payer moins

Impôts 2024 : revalorisation, avantage fiscal doublé… Découvrez la liste des nouveautés en vigueur pour payer moins

Tickets-restaurant : les changements apportés par la nouvelle réforme

Tickets-restaurant : les changements apportés par la nouvelle réforme

Voici la différence entre une tactique et une stratégie ?

Voici la différence entre une tactique et une stratégie ?

Déclaration de revenus : voici comment diminuer le montant à payer au fisc

Déclaration de revenus : voici comment diminuer le montant à payer au fisc

Épargne : voici le meilleur placement pour placer 10 000 euros en 2024

Épargne : voici le meilleur placement pour placer 10 000 euros en 2024

La Banque de France confirme une croissance de 0,2% au premier trimestre

La Banque de France confirme une croissance de 0,2% au premier trimestre