Attention, ALERTE si vous avez acheté ces produits chez Lidl, ramenez-les en urgence, ils contiennent du chanvre trop élevé en THC

Gros scandale chez Lidl. L’enseigne est obligée de retirer en urgence de ses rayons des produits à base de Cannab *diol (CBD).

Attention, ALERTE si vous avez acheté ces produits chez Lidl, ramenez-les d'urgence, ils contiennent du chanvre trop élevé en THC
© Lidl - Harvard Health
publicité

Lidl est au cœur d’un nouveau scandale. En effet, l’enseigne allemande doit rappeler en urgence des produits contenant un taux trop élevé de THC par rapport à la normale.

publicité

Un marché qui fait rage

Si vous l’ignoriez encore, le CBD est une substance provenant du chanvre. Il ne contient aucune substance psychoactive, dont aucune trace de THC. Dans certains pays de l’Union européenne, les produits à base de CBD sont autorisés à la vente. Cependant, le taux de THC doit être inférieur ou égal à 0,2 %. Si ce taux est dépassé, les produits sont classés illégaux. C’est d’ailleurs ce cas que l’enseigne allemande fait face aujourd’hui. Lidl s’est retrouvé à vendre dans ses magasins des produits contenant un taux trop élevé de THC.

Depuis quelques années, le marché du CBD fait rage. D’ailleurs, les produits à base de chanvre, sous forme de tisane, gâteau, vapeur, ou encore huile…, sont très prisés. Pour preuve, aujourd’hui, environ 10 % de la population française consommeraient du CBD.

publicité

Lidl rappelle un produit à THC très élevé

Pour sa part, le discounter suit la tendance et propose à ses clients une huile bio « Via d’or » à base de CBD. Le seul hic, des spécialistes viennent de prouver que cette huile commercialisée par Lidl contient un taux de THC trop élevé. Pour cela, l’enseigne a été obligée de lancer une campagne massive de rappel de produits.

publicité

Si le rappel de produit a beaucoup fait parler, la firme a décidé de ne pas donner plus d’informations sur le sujet. Lidl n’a pas dévoilé le taux de THC dans l’huile, ou encore le nom de son fournisseur. En tout cas, suite à la décision de la Cour européenne, l’importation des produits à base de CBD est autorisée sur le sol français. Cependant, la culture est encore interdite. D’après Charles Morel, président de l’Union des professionnels du CBD, au micro de France TV Info : « Le motif qui est invoqué, c’est l’impossibilité pour les forces de l’ordre de faire la distinction entre le CBD qui est légal (…) et le THC qui est illégal ». Espérons que ce scandale sur le THC ne ternisse pas l’image de Lidl.

publicité

Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.