Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Attention, ce chauffage qu’on utilise souvent augmente le risque de cancer du poumon

Attention, ce chauffage qu’on utilise souvent augmente le risque de cancer du poumon

Attention, ce chauffage augmente le risque de cancer de poumon pour les femmes. Évitez de l’utiliser régulièrement.

En hiver, le corps se fragilise facilement. Choisir un chauffage performant devient alors une évidence. Sur le choix d’un système de chauffage, armez-vous de vigilance. Il existe des modèles de chauffage qui influence la santé. Le chauffage à bois fait partie de ces équipements qui favorisent le risque de cancer du poumon.

Attention, il est important de bien choisir son chauffage

Certainement, se chauffer en hiver est très évident avec la baisse de température constatée ces dernières années. Sur le choix du chauffage, quelques points sont à prioriser pour garder la santé intacte. En plus de la performance de chauffe de l’appareil, il est également indispensable de zoomer sur sa qualité. Vous pouvez opter pour un chauffage principal ou bien un chauffage d’appoint.

N’oubliez pas que lorsque vous investissez dans un chauffage, quel que soit son modèle, vous devez prendre en compte sa durabilité. Votre équipement doit vous accompagner des années et des années. Ce point est essentiel si vous ne voulez pas changer de chauffage chaque hiver. De plus, c’est un appareil qui doit être utilisé avec intensité durant les saisons froides.

Pourquoi éviter le chauffage à bois ?

Dans la liste des chauffages qui encombrent le marché, le modèle à bois occupe une place prépondérante. Avec la hausse incessante du prix de l’énergie, beaucoup se ruent vers de type d’équipement pour limiter les dépenses mensuelles. En effet, les dépenses liées à l’électricité et au gaz occupent une grande partie des factures des foyers français.

Ces factures augmentent à grande échelle en hiver et particulièrement en décembre. Faute d’un chauffage performant à la maison, vous vous exposez au froid qui accélère la détérioration de la santé.  Alors pour faire de l’économie et rester au chaud, le chauffage à bois est plébiscité.  

C’est le cas en France vu que le prix du bois est largement inférieur à celui du gaz et de l’électricité. Il faut quand même indiquer que même si le chauffage à bois est un appareil écologique et économique. Il représente un risque pour la santé surtout au niveau du poumon.

Quel est le lien entre la santé et le chauffage à bois ?

Depuis 2021, les experts ont déjà annoncé que ce type de chauffage favorise le risque de cancer. Ceci est lié à la combustion de bois qui s’attaque directement au poumon. La détérioration de la santé s’accélère du fait des fumées qui émanent de cet appareil de chauffage.

Les fines particules qui proviennent du chauffage à bois sont nocives pour la santé. Selon les chiffres établis par la Santé publique France, ces particules ont causé près de 40 000 décès. Les chercheurs ont également constaté que même les gaz d’échappement des voitures ne sont pas plus nocifs que les fumées émises par ces chauffages. Ainsi, c’est la combustion de biomasse qui favorise un tel fait.

Un chauffage qui augmente le risque de cancer du poumon constaté chez les femmes

Il n’est pas nécessaire de refuser que l’inhalation des particules fines émises par le chauffage à bois est mauvaise pour la santé. Ces particules font partie des éléments favorisant de développement de certaines maladies. Dans la liste, les maladies cardio-vasculaires et respiratoires se placent en tête de ligne. On ne doit absolument pas négliger le cancer du poumon vu que la combustion du bois produit une forte dose de substances cancérigènes.

Selon la revue scientifique Environment International, une étude a été établie pour déterminer l’origine des maladies causées par le chauffage à bois. Notons qu’il y a 50 000 femmes aux États-Unis victime de ce problème. C’est depuis ces recherches que les experts ont pu conclure que  l’usage intensif de ce modèle de chauffage est la source du cancer de poumon. Le risque d’une telle maladie est très important avec un taux de 43%.

Toujours sur les chiffres, si les usagers se chauffent par un poêle à bois plus de 30 jours par an, le risque est encore plus important. Chez les femmes, les risques de se confronter à un cancer de poumon sont plus accentués que chez les hommes. Que ce soit pour les cheminées ou les poêles à bois, la combustion du bois peut toujours influencer la santé.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Hausse des prix : ce qui va se passer dans votre supermarché préféré

Hausse des prix : ce qui va se passer dans votre supermarché préféré

Les tarifs des forfaits mobiles et des box internet connaissent une baisse en 2024, découvrez qui sont les moins chers

Les tarifs des forfaits mobiles et des box internet connaissent une baisse en 2024, découvrez qui sont les moins chers

Allocations familiales : voici comment réagir en cas de trop-perçus

Allocations familiales : voici comment réagir en cas de trop-perçus

Cumuler emploi et retraite : qui ont droit à ce dispositif et combien gagnent-ils ?

Cumuler emploi et retraite : qui ont droit à ce dispositif et combien gagnent-ils ?

Plan d’épargne retraite : même retraité, voici jusqu’à quel âge vous pouvez souscrire un PER

Plan d’épargne retraite : même retraité, voici jusqu’à quel âge vous pouvez souscrire un PER

Retraite Agirc-Arrco: cette somme conséquente que vous allez toucher en plus cette année

Retraite Agirc-Arrco: cette somme conséquente que vous allez toucher en plus cette année