Attention, l’arnaque au sac jaune débarque partout en France, méfiez-vous !

Les escrocs ne ménagent pas d’idées pour soutirer de l’argent aux Français. Cette fois, une nouvelle arnaque au sac jaune a été décelée. Attention, la vigilance est de mise !

Attention, l’arnaque au sac jaune débarque partout en France, méfiez-vous !
© todayinliege.be
publicité

Si un individu se présente chez vous pour vendre des sacs poubelles jaunes, méfiez-vous, c’est une arnaque. On vous dit tout sur cette nouvelle escroquerie.

publicité

Une arnaque au sac jaune qui a échoué

On croit toujours qu’on a tout vu dans la vie jusqu’au moment où l’on doit faire face à une nouvelle arnaque. En effet, les escrocs font preuve d’ingéniosité pour mettre en place de nouvelle arnaque. Les forces de l’ordre font appel à la vigilance pour ne pas tomber entre les mains des arnaqueurs. Cette fois, une nouvelle arnaque au sac jaune a été décélée à Gamaches ce jeudi 7 avril dernier. Ils sont venus leur vendre des sacs jaunes destinés au tri sélectif. Fort heureusement, l’homme s’était méfié avec la visite de ces faux agents municipaux.

Comme la victime n’a pas voulu acheter les fameux sachets jaunes, les arnaqueurs sont partis. Cependant, ils ont promis de revenir le lendemain. Par la suite, ayant le doute sur cette démarche, l’habitant a décidé de prévenir un employé.

publicité

Vraisemblablement, ces sacs jaunes pour trier les déchets doivent être gratuits et sans aucune condition. De plus, ils sont partagés dans les vingt-huit localités de la communauté de communes des Villes Sœurs depuis le 1er janvier 2022. Toutefois, ils peuvent aussi être récupérés en mairie. Dans le Cap-Sizun (Finistère), l’opération distribution de sacs jaunes a commencé ce 22 mars 2022.   Dans cette localité, à peu près 600 000 sacs jaunes sont utilisés en une année. Un procédé qui a couté 50 000 € à la communauté de communes. La question de tri concerne tout le monde. Ce n’est que de cette manière que ces efforts seront visibles.

Des changements visibles

Les habitudes des habitants ont changé durant ces cinq dernières années. On aperçoit largement qu’il y a moins de bouteilles en plastique, des gobelets lavables durant les fêtes. Il en est de même chez les commerçants. Les clients ont désormais l’habitude de ramener leur propre contenant. Il y a aussi le pique-nique zéro déchet qui est à la mode.

Il semblerait que les déchets de cuisine, les biodéchets, constituent 30 % de nos ordures. D’ici 2023, il sera impossible de les mettre dans des sacs noirs. D’ici 2030, les emballages plastiques jetables pour les fruits, les légumes n’existeront plus.

publicité

Au Cap-Sizun, le prochain cap concerne la réduction de la vaisselle jetable, en été. Des composteurs sont à la disposition des Capistes. Cela pèse actuellement 681 kg de déchets chacun par an. Pour en savoir plus sur la distribution de sacs jaunes, appelez le 0800 10 65 97 (numéro gratuit) ou www.cap-sizun.fr.

publicité

Amandine Blanc

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.